Focus sur les pratiques sportives : une hausse portée par les femmes et les seniors

Bonne nouvelle : les pratiques sportives des Français sont à la hausse. Et ce sont les femmes et les seniors qui sont les moteurs de cette progression. Tels sont les résultats de l’étude des données issues de l’enquête statistique sur les ressources et les conditions de vie (SRCV) de l’INSEE, livrés dans le dernier numéro d’INJEP analyses & synthèses. Il en ressort que les Français de 16 ans et plus sont plus nombreux à déclarer pratiquer au moins une activité sportive au cours des 12 derniers mois qu’il y a six ans : 24,4 millions de Français (47%) pratiqueraient une activité sportive en 2015 contre 21,7 millions en 2009 (44%). La hausse de la pratique sportive concerne en particulier les femmes et les plus de 60 ans.

Mais l’embellie sur le front des pratiques sportives des femmes ne doit pas masquer une autre réalité : le genre et l’origine sociale restent encore des facteurs déterminants dans la pratique d’un sport.

En 2015, un tiers des Français exercent une activité sportive au moins une fois par semaine.

Plus de la moitié des cadres sont sportifs contre un tiers pour les ouvriers. Avoir un niveau de diplôme élevé, une bonne santé, ainsi qu’un niveau de vie élevé, augmente la probabilité d’être sportif tandis que le fait d’avoir au moins un enfant la diminue. Pour les hommes, le principal facteur d’arrêt d’un sport est l’âge. Pour les femmes, c’est l’arrivée d’un enfant qui est un frein à la pratique.