Jeunes, employeurs : regards croisés sur le travail

Le rapport des jeunes au travail, mais aussi le regard des employeurs sur les jeunes sont à l’honneur dans les récents travaux produits par l’INJEP. Le dernier numéro d’Agora débats/jeunesses est consacré aux rapports des jeunes non diplômés au travail. L’occasion de déconstruire les préjugés d’une jeunesse désinvestie face à l’emploi. Une conférence-débat, jeudi 31 mai à Paris, permettra d’en discuter les conclusions.

Sur ce thème encore, une revue de littérature signée par Marc Loriol, sociologue au CNRS, revient sur les travaux essentiels qui permettent de comprendre la manière dont les jeunes construisent leurs représentations du travail, le sens qu’ils accordent à l’emploi, ainsi que les stratégies d’adaptation et de construction de l’identité professionnelle.

Mais les jeunes ne sont pas les seuls porteurs de représentations vis-à-vis de l’emploi et du monde du travail. Les préjugés des employeurs sur les jeunes et leur rapport au travail sont également nombreux. Le numéro 11 du bulletin INJEP : analyses et synthèses revient ainsi sur cette «intense activité de catégorisation par les recruteurs » et, notamment, la « nette prédominance des caractérisations négatives».