Les associations et les innovations démocratiques

Dans un contexte où la représentation politique suscite méfiance et désaffection, et où les associations sont encouragées à se réinventer, comment ces dernières peuvent-elles répondre à la demande sociale d’innovation démocratique ? Telle est la question centrale du dernier numéro des « Cahiers de l’action » et de la conférence-débat du 2 avril 2019 qui vient le prolonger.

À travers une enquête menée auprès d’une quinzaine d’association et des contributions de cinq d’entre elles, le « Cahier de l’action » n° 53 retrace les expériences, les pratiques et les exemples d’organisation interne ou de gouvernance de ces structures. L’occasion  de passer le terme d’« innovation démocratique » au crible des faits et des réalités vécues par les associations. Sans prétendre épuiser le sujet, l’ouvrage permet ainsi de mieux cerner les représentations et significations attribuées à la notion d’innovation démocratique par les associations, et également de rendre compte de la richesse et de la diversité des formes qu’elle prend  dans le milieu associatif.

Afin de mettre en débat les thèmes de cet ouvrage, l’INJEP organise une conférence-débat, mardi 2 avril, de 17 h à 19 h, à la Maison des Canaux (Paris XIXe). Le regard de chercheurs spécialistes de ces questions et le débat avec la salle viendront enrichir les échanges pour répondre à cette question : le monde associatif constitue-t-il aujourd’hui encore un espace d’innovation démocratique ?