Enquête RAY-MON 2015-2016 : rapport final de la France

Évaluation du programme européen Erasmus + Jeunesse en action


Quels sont les effets (perçus) du programme européen Erasmus+ Jeunesse en action sur les jeunes, les travailleurs et les animateurs de jeunesse impliqués dans les projets financés par ce programme, ainsi que sur les organisations portant les projets ? Qu’apprennent les bénéficiaires et les responsables de projet à travers leur participation à ces projets ? Quelles compétences acquièrent-ils et comment ? Quels sont les effets sur les organisations, institutions, structures et communautés impliquées dans le programme ?

En savoir plus

Les objectifs et priorités du programme Erasmus + Jeunesse en action, en particulier la promotion de la citoyenneté active et la participation dans la société civile, l’intégration sociale des jeunes – notamment ceux ayant moins d’opportunités –, ou encore la montée en compétences et la mise en réseau des travailleurs de jeunesse sont-ils réalisés ? Telles sont les principales questions auxquelles différentes études menées à l’initiative du réseau européen RAY depuis plusieurs années cherchent à répondre.

Les objectifs poursuivis par le réseau RAY visent à mettre à disposition des acteurs et des décideurs des données sur les résultats et les effets des actions, utiles au pilotage et à la mise en œuvre de ce programme, mais aussi à construire des connaissances sur la mobilité d’apprentissage comme sur le travail de jeunesse, ainsi qu’à comprendre les processus d’apprentissage à l’œuvre, liés à des activités d’éducation non formelle. Les enquêtes et études conduites présentent ainsi une dimension évaluative orientée vers l’action, mais aussi une dimension scientifique à des fins de connaissance.

Ce rapport national présente les résultats des deux vagues de l’enquête RAY-MON conduite par l’INJEP en France en novembre 2015, mars 2016. Les données portent sur des projets financés par l’agence française en 2015, donnant lieu à l’accueil de jeunes étrangers dans notre pays mais aussi à l’envoi de jeunes français dans les pays couverts par le programme Erasmus+ : Jeunesse en action.

En savoir plus sur l'auteur

Francine Labadie, Coordinatrice de l'Observatoire (INJEP), relations internationales