Filles et garçons jusqu’à l’adolescence

Socialisations différentielles


Depuis quelques années, les perspectives d’étude des conséquences de la différenciation sexuelle se sont développées et renouvelées. Cet ouvrage présente des acquis récents de la recherche quant à notre connaissance des processus de socialisation de la petite enfance à l’adolescence, en mettant en évidence l’importance de la variable sexuelle sur des pratiques sociales dont elle est un principe organisateur au même titre que d’autres variables auxquelles elle s’articule.

En savoir plus

Depuis quelques années, les perspectives d’étude des conséquences de la différenciation sexuelle se sont développées et renouvelées. Cet ouvrage présente des acquis récents de la recherche quant à notre connaissance des processus de socialisation de la petite enfance à l’adolescence, en mettant en évidence l’importance de la variable sexuelle sur des pratiques sociales dont elle est un principe organisateur au même titre que d’autres variables auxquelles elle s’articule.

Les rôles parentaux sont-ils différents vis-à-vis des filles et des garçons au quotidien ou dans les moments de séparation ? Comment se comportent filles et garçons au sein de la fratrie ? Comment l’école traite-t-elle les différences de genres ou comment est-elle « travaillée » par celles-ci ? Le rapport à l’argent, les pratiques de loisirs, l’accès à la sexualité, les phénomènes de déviance et de délinquance diffèrent-ils selon le sexe ? Plus globalement, dès la naissance, comment se construit l’identité sexuée ? Telles sont quelques-unes des questions abordées.

Ont collaboré à cet ouvrage, coordonné par Yannick Lemel et Bernard Roudet, C. Baudelot, G. Bergonnier-Dupuy, R. Boyer, G. Brougère, P.-G. Coslin, M. Duru-Bellat, A. Langevin, D. Lassarre, F.Maillochon, N. Mosconi, G. Neyrand, P. Tap, C. Zaouche-Gaudron.

1999 -323 pages