La santé et le bien-être, premiers ressorts des pratiques sportives


En 2018, 66 % des Français ont eu une pratique sportive au cours des douze derniers mois. Une majorité pratique au moins un sport régulièrement, souvent de manière autonome ou en amateur. Les activités de plein air ou les moins contraignantes telles que la course et la marche ou les activités de la forme et de la gymnastique sont privilégiées par les sportifs. Ces pratiques visent davantage à se maintenir en bonne santé ou à se détendre qu’à se dépasser ou à éprouver des sensations fortes.

En savoir plus

Les plus âgés, les moins diplômés, les bas revenus déclarent moins souvent une pratique sportive. Parmi les 34 % de Français qui n’ont aucune pratique sportive, une personne sur cinq souhaite se (re)mettre au sport et ceux qui ne le souhaitent pas invoquent d’abord leur manque de goût pour le sport comme frein principal, devant les problèmes de santé, les contraintes professionnelles et familiales ou les questions financières.