L’animation professionnelle : histoire, acteurs, enjeux


L’animation professionnelle connaît un développement croissant qui s’explique par un besoin de médiation, de reliance de plus en plus ressenti en raison des transformations de la société. C’est presque toujours à l’animation professionnelle que l’on fait appel lorsqu’il s’agit de favoriser la vie sociale et culturelle d’une commune, d’un quartier, d’un équipement mais aussi des projets liés aux périodes de vacances, des journées sports, des missions locales, des permanences…

En savoir plus

L’animation professionnelle connaît un développement croissant qui s’explique par un besoin de médiation, de reliance de plus en plus ressenti en raison des transformations de la société. C’est presque toujours à l’animation professionnelle que l’on fait appel lorsqu’il s’agit de favoriser la vie sociale et culturelle d’une commune, d’un quartier, d’un équipement mais aussi des projets liés aux périodes de vacances, des journées sports, des missions locales, des permanences d’accueil, d’information et d’orientation (PAIO) et surtout peut-être des activités collectives dans les secteurs fragiles.

Mais les tâches à accomplir, les méthodes pour y parvenir sont encore floues et les évaluations oscillent entre le désenchantement du monde et une version surfaite de l’activisme social et culturel. Un travail d’élucidation historique et théorique de la profession d’animateur s’impose.

L’ambition de cet ouvrage est de faire le point sur ces questions en proposant une théorie originale et des éléments pour agir. Destiné à un vaste public, ce livre est d’abord une synthèse pour les animateurs professionnels et les animateurs en formation ; il concerne aussi les responsables associatifs et les élus et se veut une large introduction pour tous ceux qui désirent saisir les enjeux territoriaux et sociaux de l’animation.

2000 – 188 pages

En savoir plus sur l'auteur

Jean-Pierre Augustin, professeur de géographie et d'aménagement à l'université de Bordeaux-III, est chercheur au Centre d'études des espaces urbains (CESURB-MSHA). Jean-Claude Gillet, maître de conférence en sciences de l'éducation à l'université de Bordeaux-III, est chercheur en sciences de l'éducation et de la formation (LARSEF-Bordeaux-II). Ils sont associés aux formations professionnelles de l'IUT Michel de Montaigne où ils ont créé l'ISIAT (Institut supérieur d'ingénieurs animateurs territoriaux) et sont les auteurs de plusieurs ouvrages de référence sur l'animation en milieu urbain.