L’envers du stade : le football, la cité et l’école


Ce livre est né d’une discorde entre des élèves, originaires d’une cité populaire, et moi-même, alors enseignant d’éducation physique et sportive dans leur collège. Chaque fois que je proposais le football comme objet d’enseignement, je me heurtais à des interpellations du type :  » Monsieur, c’est pas du foot ça ! « . Plutôt que d’imposer, dans le conflit, une forme de jeu ou de me résigner à ne plus enseigner ce sport, j’ai opté pour une autre perspective : comprendre à quoi jouent les jeunes des cités quand ils ont du football.

En savoir plus

Ce livre est né d’une discorde entre des élèves, originaires d’une cité populaire, et moi-même, alors enseignant d’éducation physique et sportive dans leur collège. Chaque fois que je proposais le football comme objet d’enseignement, je me heurtais à des interpellations du type :  » Monsieur, c’est pas du foot ça ! « . Plutôt que d’imposer, dans le conflit, une forme de jeu ou de me résigner à ne plus enseigner ce sport, j’ai opté pour une autre perspective : comprendre à quoi jouent les jeunes des cités quand ils ont du football.

Cette enquête ethnographie révèle une manière singulière de jouer. Les lieux de la pratique, le rythme d’occupation des espaces, les valeurs partagées posent un monde social dans lequel les joueurs s’agrègent autour d’aspirations, de manières d’agir qui leur sont propres. Le football des cités fait la part belle au plaisir du jeu et à la reconnaissance mutuelle. Il n’est ni distraction, ni contestation. Peut-être peut-il s’envisager comme une forme d’insurrection : celle qui s’élève contre l’anonymat ? Jouer, c’est alors se poser en s’opposant.

Outillé d’une meilleure connaissance sur ce football  » de pied d’immeuble « , il est possible de penser autrement son enseignement, ainsi que les rapports entre l’école et la rue. Cette question est illustrée, à la fin de l’ouvrage, par le domaine de l’éducation physique et sportive. Mais chaque lecteur, suivant le contexte éducatif dans lequel il évolue, pourra apprécier, adapter et faire vivre ces propositions.

TABLE DES MATIERES

Introduction : Sur l’origine d’un questionnement

Chapitre 1 : A propos de la diversité des discours

– sur le football
– Un football raconté
– Le football analysé
– Le football comme une rencontre

Pour résumer

Chapitre 2 : les conditions d’une enquête

– Quelle approche privilégier ?
– Sur quel terrain s’appuyer ?
– Quel cadre de compréhension de la pratique envisager ?
– La portée relative des résultats obtenus

Chapitre 3 : Les résultats d’une enquête

– Un rapport de dépendance
– Une autre manière de faire carrière
– La force des apparences
– Une distinction
– Le sentiment d’une appartenance
– Les dessous d’un échange
– L’épure de la pratique du football de  » pied d’immeuble  »

Chapitre 4 : L’envers du stade

– Les lieux des pratiques
– Rythmes d’occupation des espaces
– Ordres et valeurs des jeux
– Un  » sous-monde  »
– Passages

Chapitre 5 : L’école et la rue

– Le football : un angle d’attaque privilégié
– L’école et la rue : un état des propositions
– L’EPS : une discipline d’expériences
– Quelle expérience valoriser ?
– Se rapprocher pour mieux s’éloigner
– Dégager une tension
– Respecter un cadre
– Faire et construire
– Se questionner
– Engager un partenariat
– Comment envisager de conclure ?

Bibliographie

Index des photos

Index des dessins

Index des schémas

Index des graphiques

Index des tableaux

2003 – 199 pages