Structures d’animation en zones urbaines sensibles

L'exemple de la Communauté urbaine de Bordeaux


Les accueils collectifs de mineurs à caractère éducatif seraient victimes d’un désamour, en particulier de la part de publics qui ne partent pas en vacances, de certaines tranches d’âge (préadolescent[e]s et adolescent[e]s), dans les quartiers ciblés par les politiques de cohésion sociale… Quelles sont les pratiques observées ? Quels regards jeunes et parents portent-ils sur l’offre qui leur est faite ? Quel est le regard des acteurs de l’animation de ces territoires sur ces enfants, leurs familles, leur métier d’animatrice/teur ou de directrice/teur ? La recherche réalisée par Stéphanie Rubi, par la richesse de son propos et les pistes qu’elle ouvre, rencontrera les préoccupations et contribuera utilement à la réflexion des acteurs des politiques éducatives et de jeunesse.

En savoir plus

Sommaire

Avant-propos (INJEP)

Préambule

• Nourrir la réflexion des acteurs (Serge Mauvilain)

• Milieux populaires et animation : quelle(s) relation(s) ?

Questions – Réflexions

Temps de loisirs et pratiques culturelles des jeunes

  • Les pratiques et les attentes des enfants et des parents : les conclusions du CRÉDOC
  • Les pratiques et les attentes des enfants et des parents : les conclusions d’une fédération d’éducation populaire

Les ZUS : quelle spécificité ?

  • Des zones urbaines sensibles ?
  • Les zones urbaines sensibles de la Communauté urbaine de Bordeaux

Points de méthode

  • Le questionnaire
  • L’étude de traces
  • Les entretiens
  • L’observation en situation
  • Limites méthodologiques

Pratiques – Analyses

Le public et la fréquentation des structures d’éducation

  • Effectif/Proportionnalité/Fréquentation : profil des publics et invariants
  • Représentations des jeunes sur les structures et les personnes encadrantes
  • Attentes, facteurs incitatifs et/ou freins à la participation
  • Sociabilité juvénile et pratiques de loisirs

Les équipes d’animation

  • Profil
  • Trajectoires professionnelles
  • « L’animation est un vrai métier aujourd’hui »
  • Représentations sociales vis-à-vis des publics/familles/territoires

Les propositions des structures

  • Place et rôle de la structure dans la zone urbaine sensible
  • Visée pédagogique et démarche citoyenne
  • Les relations

Pistes

• Reconnaissances !

• Les enseignements d’une journée d’échange

Resssources

• Quelques références bibliographiques

Annexes

• Répertoire des sigles

• Glossaire de la nomenclature de la CAF

Mars 2009