PROGRAMME

 

« Ce que les colos font aux jeunes » / « Ce que le portable fait aux colos »

 

Le vendredi 20 mars, l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) organise une conférence-débat pour présenter les premiers résultats de deux enquêtes sur les colonies de vacances menées en partenariat avec le Centre d’études et de recherche sur les liens sociaux (CERLIS) et l’Observatoire sociologique du changement.

A 18 ans, près de 40 % des jeunes sont déjà partis en colo au moins une fois dans leur vie, pendant l’enfance ou l’adolescence (Ovlej, 2013 ; rapport de l’Assemblée nationale, 2013). Au cours de l’année 2018-2019 cela a concerné près de 1,4 million de mineurs (INJEP, 2019). Toutefois, on sait encore trop peu de choses sur l’importance de cette expérience dans les trajectoires des jeunes. C’est pour comprendre ce qui se joue en détails pour les adolescents pendant ces séjours que l’INJEP a lancé en 2019 deux recherches sur le sujet.

La colo constitue-t-elle un lieu de socialisation spécifique ? Qu’apporte-t-elle aux jeunes, que n’apportent ni l’école, ni la famille ? Pauline Clech présentera les premiers résultats de l’enquête de terrain « Ce que les colos font aux jeunes » menée par l’INJEP avec l’Observatoire sociologique du changement de Sciences Po Paris.

Quels impacts le portable a-t-il sur les séjours collectifs de mineurs ? Alors que 86 % des 12-17 ans possèdent un smartphone, comment la colo, censée constituer un espace et un moment éloigné du quotidien des jeunes, doit-elle désormais composer de nouveaux usages qui permettent des échanges quotidiens avec l’extérieur de la colonie de vacances ? Emilie Morand dévoilera les conclusions de l’enquête « ce que le portable fait aux colos » menée par l’INJEP avec le Centre d’études et de recherche sur les liens sociaux de l’Université Paris Descartes.

A l’issue de ces deux présentations, Louise Fenelon-Michon de l’Union nationale des associations de tourisme de plein air (UNAT) témoignera de son expérience de terrain, avant de laisser la parole à la salle pour un moment d’échange.

 

Un événement organisé en partenariat avec le CERLIS



INTERVENANTS

 

Pauline Clech, chercheuse associée à l’INJEP, membre de l’OSC – Sciences Po Paris

Louise Fenelon-Michon, directrice du projet éducatif de la production et du développement VVL (vacances voyages loisirs), référente de la Commission « Vacances enfants-ados » de l’UNAT nationale (Union nationale des associations de tourisme et de plein air)

Emilie Morand, chercheuse associée à l’INJEP, membre du Cerlis – Université Paris Descartes

 Animation de la conférence : Yaëlle Amsellem-Mainguy, chargée d’études et de recherche, INJEP

 

PLAN