Programme de travail de la DOC

 

I. Gestion d’un fonds documentaire spécialisé

Le centre de documentation de l’INJEP, créé en 1967, rassemble une collection unique d’imprimés de
références «historiques» et d’actualité sur les questions de jeunesse/politique(s) de jeunesse, de l’éducation
populaire et de la vie associative. Le catalogue recense plus de 36000 références bibliographiques, disponible
en accès direct (en rayonnage) et en accès indirect, pour les titres conservés en réserve.

 

1. Les publics

La mission documentation remplit un rôle de médiation entre son public potentiel et l’information recherchée (une étude, une référence, un auteur, une bibliographie, une réglementation, des données chiffrées, etc.). Elle construit une relation privilégiée avec ses usagers, ses «habitués» et cherche à fidéliserles «occasionnels» et à attirer de nouveaux usagers quels qu’ils soient.

Publics internes En savoir plus

Publics externes En savoir plus

Abonnés/Autres publics En savoir plus

 

2. Politique documentaire

Le Centre de documentation gère un fonds documentaire spécialisé avec un double objectif : la conservation de documents imprimés et l’enrichissement régulier de ses collections par l’acquisition de documents imprimés et numériques.

Le choix des acquisitions s’effectue d’une part en fonction des besoins exprimés en interne, par les chercheurs et experts de l’INJEP; d’autre part, en fonction de la cohérence du fonds et de la documentation disponible (publications de l’INJEP, publications des réseaux documentaires partenaires et disponibilité sous formats numérique, payant ou gratuit) et sur la durée de conservation de certains documents (thématique couverte, utilités, typologie, état) à (re) définir(à mieux préciser). L’accroissement des collections en 2020 a été de 950 nouvelles références. Les sorties d’inventaires ont concerné 98 titres.

Une attention particulière va être menée en 2021-2022 sur la thématique «sport» conservée au centre de ressources de l’INJEP et gérée jusque fin 2020 par le bureau de la politique documentaire des ministères sociaux. Le transfert de fonds et la migration de données sont à l’étude entre les deux centres de ressources et devraient avoir lieu en 2021.

Acquisitions

• Acquisitions à titre payant et à titre gratuit En savoir plus

• L’offre documentaire dématérialisée En savoir plus

• Capitalisation et valorisation des productions de l’INJEP En savoir plus

• Numérisation des « Cahiers de l’animation » En savoir plus

• Intégrer la base du Fonds d’expérimentation de la jeunesse En savoir plus

 

Désherbage : don et/ou mise au pilon

Motivées par un espace de conservation restreint et la volonté de «faire vivre» le fonds documentaire, des opérations de «désherbage» sont menées sur les collections «revues» et «ouvrages». Ces opérations s’accompagnent d’un repositionnement du fonds vis-à-vis de son histoire, de ses publics et de son environnement immédiat au sein de réseaux documentaires. Ces manipulations sont basées sur des règles et des prérequis comme celles ou ceux de vérifier de la disponibilité des documents susceptibles d’être éliminés dans d’autres lieux ressources, avant de les sortir définitivement du fonds, ou encore de solliciter les autres missions de l’INJEP dans leur expertise des champs couverts.

• Magasins des revues En savoir plus

• Collection des « ouvrages » En savoir plus

• Mise en place d’opérations de « dons » En savoir plus

 

3. Rénovation/Consolidation du système d’information documentaire

Le système informatique de gestion documentaire, «SIGB», utilisé par la mission documentation a connu deux évolutions concomitantes courant 2020 : une migration pour un hébergement en mode SAAS de la base sur un serveur du prestataire Kentika et une mise à jour du système de gestion vers une version supérieure.

Cette nouvelle version va faire l’objet d’ajustements et de consolidations sur 2021-2022.

Les aménagements à réaliser sont issus de diagnostics de la base documentaire menés en interne, et d’une enquête menée en 2020 auprès des usagers du centre de documentation, pour identifier leurs pratiques de recherche d’information et mieux connaître leur utilisation du centre de documentation.

Les évolutions programmées du SIGB visent :

– à améliorer des pratiques internes de gestion documentaire, par des traitements documentaires rénovés et «normés», inscrits dans la transition bibliographique menée par la BNF. Ces évolutions du catalogue sont programmées pour 2020- 2021/2021-2022. Elles ont pour but de favoriser les échanges de savoirs par l’import ou l’export de notices bibliographiques et doivent étendre la visibilité de la base Télémaque auprès de réseaux documentaires élargis : universitaires, instituts de recherche, etc. ;
– à faciliter des nettoyages en lot des index et de fluidifier diverses actions dans le traitement des documents et des informations ;

D’autres évolutions sur le SIGB sont programmées. Elles portent, d’une part, sur la rénovation du catalogue en ligne Télémaque et son interface WEB. Il s’agit d’en améliorer l’ergonomie, l’attractivité et la visibilité. Cette refonte tient compte de la charte et de l’organisation des contenus du site de l’INJEP et s’articule autour d’une collaboration renforcée avec la mission valorisation et diffusion.

 

4. Offres de services

Les offres de service en vue du partage des connaissances et des informations prennent diverses formes : accueil du public, gestion de prêts et consultation de documents ou organisation d’événements.

Accueil du public En savoir plus

Organisation de Rendez-vous de la doc En savoir plus

Mise à disposition d’un espace de travail partagé En savoir plus

 

II. Les veilles réalisées par la mission documentation

La mission documentation réalise trois types de veille pour 2021-2022 et en affine ses procédés de gestion :

• une veille documentaire sur les thématiques de recherche ou d’intérêt des agents et chercheurs ;
• une veille sur des nominations dans les administrations ou organisations dans les périmètres intéressants l’INJEP;
• une veille de notoriété sur les citations de mentionnant l’Institut dans la presse quotidienne, généraliste et spécialisée à travers de l’actualité de l’institut, ses diverses publications, les interventions de ses chargés d’études et collaborateurs.

Une réflexion sur une nouvelle offre de veille juridique et réglementaire est à l’étude pour 2021-2022. Son périmètre sera circonscrit aux dispositifs et politiques interministérielles de jeunesse et à l’actualité réglementaire et juridique des champs couverts par notre ministère de rattachement.

 

1. Veilles documentaires thématiques

Requalification du plan de veille En savoir plus

Pérennisation des outils de veilles En savoir plus

Développer des outils et susciter des besoins En savoir plus

 

2. Livrables de veille

Produits documentaires

La mission documentaire réalise plusieurs livrables, tous disponibles sous la forme numérique sur le site de l’INJEP et pour chacun d’entre eux, selon une périodicité différente. La mission poursuit la publication de ces livrables pour 2021-2022.

– « INJEP Veille & Actu » : la lettre de veille documentaire bimensuelle rassemble aujourd’hui plus de 4 500 abonnés. Produit phare de la veille documentaire sur les questions de jeunesse/politiques de jeunesse, d’éducation populaire, de vie associative et de sport (sous l’angle : pratiques sportives, diplômes Jeunesse et Sport, ou encore économie du sport), elle signale sous forme de brèves l’actualité des publications (rapports, études, enquêtes, sondages, essais, etc.), la mise en œuvre de dispositifs, réglementation, presse, agendas, etc.

50 numéros ont été publiés en 2020

Il s’agit en 2021-2022 d’en augmenter l’audience et le nombre de ses abonnés, et ce, en lien avec la collaboration de avec la Mission Diffusion et Valorisation.

– « Liste mensuelle des acquisitions » : 12 par an. Sélection mensuelle des acquisitions du centre de documentation, la liste est diffusée auprès de 700 agents en interne, CREPS et directions régionales et départementales en charge de la jeunesse et des sports. Elle s’appuie sur des listes de diffusion existantes. Elle est également diffusée par l’intermédiaire de la lettre INJEP Veille & Actus.

– « Un an de politique de jeunesse » (annuel). Ce document présente une vision transversale des politiques de jeunesse avec le recensement des dispositifs interministériels mis en place par le gouvernement pour la jeunesse sur l’année écoulée. Il est réalisé en lien avec les experts de l’INJEP et de la DJEPVA.

– « Bibliographies thématiques » : une dizaine pour 2021. En 2020, cinq bibliographies ont été réalisées suite à de demandes de recherches documentaires. Elles sont publiées sur le site de l’INJEP, intégrées à une collection dédiée et référencées dans le catalogue Télémaque. L’action se poursuit en 2021-2022.

Une visibilité de la recension de l’actualité des publications à visée scientifique et réalisée pour la revue Agora débats/jeunesses est mise en place sur le site de l’INJEP pour 2021.

– « Citations de l’INJEP » : la veille de notoriété sur les supports de presse et revues spécialisées s’est stabilisée sous forme de diffusion hebdomadaire et réservée au public interne. Elle se poursuit pour 2021- 2022.

– Veilles thématiques : une dizaine de thématiques sont suivies en interne. Elles correspondent aux travaux statistiques, de recherches, d’analyses ou d’évaluations développées par les différentes expertises de l’INJEP. Une seule veille fait l’objet d’un livrable consolidé et périodique. Elle porte sur le service national universel (SNU) et s’adresse à un public interne, avec un livrable hebdomadaire.

– Veille juridique jeunesse, sport, cohésion sociale : jeunesse, sport, cohésion sociale : la mission Documentation participe à la veille animée par les ministères sociaux sur l’actualité des textes juridiques et réglementaires ayant trait à l’administration, à la vie d’agents des secteurs sociaux et aux dispositifs mis en place dans ces domaines.

En 2021-2022, compte tenu du changement de rattachement ministériel, cette veille sera interrompue au profit d’un nouveau format.