Rubrique Veille & Actus : Les chiffres-clés

Ouvrir/Fermer tout

Tentatives de suicide, pensées suicidaires et usages de substances psychoactives chez les adolescents français de 17 ans - (Santé publique France))

Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) n° 3-4 février 2019 / JANSSEN, Eric ; SPILKA, Stanislas ; ROSCOAT, Enguerrand du, pp. 74-82

En 2017, près de 3% des adolescents de 17 ans déclaraient avoir fait au cours de leur vie une tentative de suicide ayant nécessité une hospitalisation, et plus d’un jeune sur dix déclarait avoir pensé au moins une fois au suicide au cours des 12 mois précédant l’enquête. L'analyse des données suggèrent que les usages de substances psychoactives pourraient être utilisés comme des indicateurs potentiels pour le repérage d’un risque accru de conduites suicidaires. Ils confirment également l’importance d’une prise en charge précoce des troubles dépressifs chez les adolescents afin d’en réduire l’impact, en particulier sur les passages à l’acte suicidaire.

Voir le lien

La santé et le bien-être, premiers ressorts des pratiques sportives - (INJEP)

INJEP Analyses & Synthèses, n° 20 janvier 2019 / CROUTTE, Patricia ; MULLER, Jorg ; DIETSCH, Bruno, 4 p.

En 2018, 66 % des Français ont eu une pratique sportive au cours des douze derniers mois. Une majorité pratique au moins un sport régulièrement, souvent de manière autonome ou en amateur.

Voir le lien

Enquête : pratiques sportives des 16-25 ans, les tendances 2018 (UCPA)

Union nationale des Centres sportifs de Plein Air (UCPA), 2018

Deuxième édition en 2018, cet observatoire vise à mieux comprendre et suivre les évolutions et les tendances de fond qui marquent la pratique sportive des 16-25 ans. Les résultats de 2018 confirment les tendances qui émergeaient en 2016. Réguliers dans leur pratique sportive, curieux de s’essayer à diverses activités, autonomes et dans le partage, les jeunes sont très loin des clichés qui peuvent leur être attribués.

Voir le lien

#moijeune. La cyberviolence violence des 18-30 ans (OpinionWay pour 20 Minutes)

OpinionWay pour 20 Minutes, janvier 2019

Le sondage montre que la cyberviolence est une expérience répandue chez les 18-30 ans avec un taux 53 % déclarant avoir déjà subi une telle situation sur les réseaux sociaux. Ce chiffre augmentent à 64 % chez les 20-24 ans. A noter que plus d'un tiers des 18-30 ans avouent avoir été "agresseurs" (35 %).

Voir le lien

La Guyane, une région jeune (INSEE)

INSEE Analyses Guyane, n° 35, janvier 2019, Floraline Cratère, 4 p.

La Guyane est la région la plus jeune de France après Mayotte. En 2015, une personne sur deux a moins de 25 ans alors qu’au niveau national, l’âge médian est de 40 ans. En 2015, la région comptait onze fois plus de jeunes de moins de 25 ans que de personnes âgées de 65 ans ou plus. Ce rapport était de 13 en 2010, avec un âge médian de 23 ans.

Voir le lien

Amélioration de l'emploi des jeunes au 4e trimestre 2018 (DARES)

DARES Indicateurs, n°2019-004, 25 janvier 2019 - Ministère du Travail

Au 4e trimestre 2018, les demandes d’emploi de moins de 25 ans inscrits en catégorie A, B ou C, l’amélioration baisse de - 2,83 %. Cette diminution est plus forte que la moyenne nationale de -0,8 % pour l’ensemble des catégories A, B, C su cette m^me durée, entre octobre et décembre 2018.

Voir le lien

Baromètre national des pratiques sportives 2018 - INJEP Notes & Rapports

INJEP Notes & Rapports, n° , janvier 2019, 90 p., Patricia Croutte, Jörg Müller, sous la direction de Sandra Hoibian (Crédoc)

En 2018, 66 % des Français de plus de 15 ans (soit un peu plus de 36 millions) ont eu une pratique sportive au cours des 12 derniers mois. La course et la marche (40 %), les activités de la forme et de la gymnastique (22 %), les sports aquatiques et nautiques (20 %) et les sports de cycles et motorisés (18 %) sont les univers le plus souvent cités.

Voir le lien

Fiches repères : Le service civique en chiffres

INJEP - FRANCOU, Quentin - décembre 2018

Créé par la loi du 10 mars 2010, le service civique est un dispositif proposant à des jeunes âgés de 16 à 25 ans, et jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap, de s’engager dans une mission d’intérêt général auprès d’associations ou d’institutions publiques. Le dispositif a pris une place croissante dans les politiques de jeunesse : en 2017, plus de 79 000 jeunes ont commencé une mission dans l’année, ce qui représente 10 % d’une classe d’âge, et presque quatre fois plus qu’en 2014. Cette fiche détaille le fonctionnement, les chiffres et l’évolution du dispositif.

Voir le lien

Un éloignement de l’emploi plus accentué pour les jeunes des Hauts-de-France. Les jeunes en Hauts-de-France

INSEE Analyses Hauts-de-France, n° 90 - FUSILLIER, Kévin ; LERMECHIN, Hugues ; PUCHER, Olivier - décembre 2019, 4

https://www.insee.fr/fr/statistiques/3688229

Voir le lien

Aller étudier ailleurs après le baccalauréat : entre effets de la géographie et de l’offre de formation

INSEE PREMIERE, n° 1727 - FABRE, Jérôme ; PAWLOWKI, Emilie - janvier 2019, 4 p

À l’entrée dans l’enseignement supérieur, 6 bacheliers sur 10 choisissent une formation dans une autre zone d’emploi que celle où ils étudiaient en terminale. Cette mobilité dépend de la diversité de l’offre locale de formation. Elle varie aussi selon l’origine sociale des jeunes

Voir le lien

Les effectifs d'étudiants dans le supérieur en 2017-2018 en progression constante

NOTE D'INFORMATION - SIES, n° 18.09 - NDAO, Guirane - décembre 2018, 9 p.

En 2017-2018, 2 680 400 inscriptions ont été enregistrées dans l’enseignement supérieur en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer. Par rapport à l’année précédente, cela représente une augmentation de + 2,7% (+ 70 700 inscriptions) qui s’explique en partie par une évolution des dispositifs de collecte à l’oeuvre depuis 2016. À dispositif équivalent, entre les rentrées 2016 et 2017, la hausse du nombre d’inscriptions est de + 1,4% (+36200 inscriptions).

Voir le lien

Résultats de l'enquête de climat scolaire et victimation auprès des lycéens pour l'année scolaire 2017-2018

NOTE D'INFORMATION - DEPP, n° 18.33 - HUBERT, Tamara - décembre 2018, 4 p.

En 2018, 94 % des lycéens déclarent se sentir bien dans leur établissement. Ce taux est stable depuis 2011, quelle que soit la population interrogée (lycéens ou collégiens). Toutefois, l’indice de climat scolaire connaît une légère baisse qui est en partie due à une opinion un peu moins favorable pour les filles. Le recul des opinions positives se constate pour les questions relatives à la sécurité à l’extérieur du lycée. La nature des violences subies n’a pas changé : les vols de fournitures, les mises à l’écart et les surnoms désagréables sont toujours les atteintes les plus citées

Voir le lien

L’entrée dans la vie professionnelle. Le diplôme, accélérateur de l’insertion professionnelle

Insee Analyses La Réunion n°36, Pierre Thibault, décembre 2018, 4 p.

À La Réunion, 30 % des jeunes décrochent leur premier emploi moins d’un an après la fin de leurs études. Mieux formés, ils trouvent plus vite un emploi que leurs aînés.

Voir le lien

L'état de l'École 2018

Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Synthèses statistiques, n°28, Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance, DEPP, décembre 2018, 86 p.

L’état de l’École présente une synthèse d’indicateurs statistiques qui apparaissent essentiels pour analyser notre système éducatif et pour apprécier les politiques publiques mises en œuvre. Cette vingt-huitième édition évolue tant sur le fond que sur la forme avec l'introduction de nouveaux indicateurs.

Voir le lien

Où vivent les jeunes adultes de condition modeste ?

La Gazette des communes, 14 décembre 2018, Valérie Schneider

D’un taux de pauvreté de 10,5 % à 67 %, la part de jeunes qui disposent de ressources inférieures au seuil de pauvreté varie considérablement sur le territoire. Chômage et coût du logement les impactent directement;

Voir le lien

Les contrats uniques d’insertion et les emplois d’avenir

DARES RESULTATS, n° 54, novembre 2018, Lisa Mourlot, 9 p

En 2017, 293 200 contrats aidés ont débuté – recrutements initiaux et reconductions –, dont 259 400 contrats dans le secteur non marchand et 33 800 dans le secteur marchand. Près des deux tiers de ces recrutements ont été réalisés au premier semestre. L’ensemble des recrutements est en baisse de 36 % par rapport à 2016. Les jeunes représentent 25 % des recrutements, en recul de 5,2 points par rapport à 2016.

Voir le lien

Près de 155 milliards d'euros consacrés à l'éducation en 2017 : 6,7 % du PIB

NOTE D'INFORMATION - DEPP, n° 18-29 2018, Mélanie Drégoir et Aline Landreau, 4 p.

En 2017, la France a consacré 154,6 milliards d’euros à son système éducatif, soit 6,7 % du PIB. La dépense moyenne pour un élève ou un étudiant est de 8 690 euros. Elle augmente avec le niveau d’enseignement allant de 6 550 euros pour un écolier, 8 710 euros pour un collégien, 11 190 euros pour un lycéen à 11 670 euros pour un étudiant.

Voir le lien

Données sur les accueils collectifs de mineurs

INJEP, Renaud Foirien, 2018

La mission des études, de l'observation et des statistiques (Meos) de l'Injep publie des données chiffrées sur les accueils collectifs de mineurs avec et sans hébergement et du scoutisme sur la période 2009-2010 à 2017-2018.

Voir le lien

216 700 interruptions volontaires de grossesse en 2017

ETUDES ET RESULTATS n° 1081, septembre 2018, DREES / Annick Vilain, avec la collaboration de Sylvie Rey (DREES)

En 2017, 216 700 interruptions volontaires de grossesse (IVG) ont été réalisées en France, dont 202 900 auprès de femmes résidant en Métropole. Le taux de recours s’élève à 14,4 IVG pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans en Métropole et à 26,1 dans les départements et régions d’outremer (DROM). Les jeunes femmes (20 à 24 ans) restent les plus concernées, avec un taux de 26,7 IVG pour 1 000 femmes pour la France entière. L’indice conjoncturel d’avortement se maintient à 0,53 IVG par femme en 2017.

Voir le lien

L'Etat de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France. 51 indicateurs

Sous-direction des systèmes d'information et des études statistiques. (SIES), Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, 2018

Présentation annuelle de l'état de l'enseignement supérieur et de la recherche avecc un état des lieux chiffré du système français, de ses évolutions et des moyens mis en œuvre et de ses résultats. Une mise en perspective internationale est réalisée pour les indicateurs les plus structurants.

Voir le lien