« La participation associative des jeunes en France et en Italie »

 

Cet ouvrage analyse la participation associative des jeunes en Italie et en France dans le contexte européen contemporain. Après en avoir dessiné les caractéristiques principales, cette recherche approfondit les questions suivantes : les inégalités sociales qui conditionnent la participation politique sont-elles encore effectives dans la participation associative ? Les jeunes perçoivent-ils les associations comme des espaces d’expérimentation politique alternatifs à la politique traditionnelle ?

Une recherche portée par l’INJEP et l’Université de la Vallée d’Aoste en partenariat avec l’Université Paris Descartes et le CERLIS-CNRS UMR 8070.

 

Les auteurs

Matteo Cavallaro est post-doctorant au COSTECH – Université de Technologie de Compiègne et analyste pour Quorum s.a.s.

Mathilde Renault-Tinacci est docteure, chercheure associée au CERLIS – Université Paris-Descartes, chargée d’études et de recherche à l’Institut national de la jeunesse et de l’ éducation populaire (INJEP)

Massimo Angelo Zanetti est chercheur en sociologie générale au Département des Sciences Humaines et Sociales de l’Université de la Vallée d’Aoste

 

LA PARTECIPAZIONE ASSOCIATIVA GIOVANILE IN FRANCIA E IN ITALIA / La participation associative des jeunes en France et en Italie de Massimo Angelo Zanetti, Mathilde Renault-Tinacci et Matteo Cavallaro

https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=64265