Appel d’offres pour évaluer dix expérimentations contre l’illettrisme des jeunes dans les DOM

 

Dans le cadre du fonds d’expérimentation pour la jeunesse (FEJ), l’INJEP émet un appel d’offres pour évaluer dix projets expérimentaux de lutte contre l’illettrisme et l’illectronisme dans cinq territoires d’outre-mer.

 

Le fonds d’expérimentation pour la jeunesse (FEJ) piloté par l’INJEP, lance un marché pour évaluer dix projets expérimentaux contre l’illettrisme et l’illectronisme dans les régions ultra-marines.

 

Les Territoires

Cinq territoires sont concernés : Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, La Réunion.

Seront testés des dispositifs au bénéfice de publics jeunes diversifiés, des outils d’apprentissage pour certains (réalisation de livres numériques, écriture radio, etc…), de nouvelles méthodes d’accompagnement pour d’autres (séjours collectifs, association des parents), ou encore des actions de formation des acteurs du territoire sur la médiation numérique.

 

Les objectifs

Outre la prévention et la réduction de l’illettrisme, ces projets expérimentaux entendent également encourager et favoriser l’acquisition, l’apprentissage et la maîtrise des langues dès le plus jeune âge, former la communauté éducative, et renforcer le dialogue avec les familles.

Les évaluations tenteront d’apprécier si les objectifs ont été atteints et d’identifier les effets engendrés par les dispositifs.

Plus largement, elles permettront de consolider les connaissances concernant les besoins et les facteurs favorisant l’acquisition des compétences de base en ce qui concerne la maîtrise des langues, de la lecture et de l’écrit, du numérique et de l’inclusion numérique.

 

Parfaire les connaissances des acteurs et essaimer

Les enseignements attendus devraient aider les acteurs dans le repérage et l’accompagnement des enfants et des jeunes en difficulté.

Enfin, dans l’hypothèse d’un essaimage, les expérimentations devront fournir des éléments qui permettront de nourrir la réflexion sur la généralisation des projets.

Les laboratoires universitaires, instituts et centres de recherche, cabinets et bureaux d’études visés par cet appel d’offres seront relativement libres des modalités d’action, puisque ceux-ci pourront proposer des méthodes qualitatives, quantitatives, ou mixtes en fonction des lots choisis.

Néanmoins, les démarches mixtes associant des démarches d’évaluation qualitatives et quantitatives seront appréciées.

 

Ce qu’il faut retenir

– L’INJEP a publié le 4 janvier un appel d’offres visant à la réalisation de prestations d’évaluation 

– Le marché est composé de huit lots, dont quatre lots interterritoriaux qui demandent de se rendre a minima sur deux territoires

Les évaluations se dérouleront de mars 2023 à juin 2026

– La date limite de remise des offres est le 6 février 2023 à 16 heures

– Pour en savoir plus et télécharger le dossier de consultation rendez-vous sur le site www.marches-publics.gouv.fr

 

Contact fonds-jeunes@jeunesse-sports.gouv.fr