Cahiers de l’action : nouvelle formule

Créée en 2005 par l’INJEP, la collection des « Cahiers de l’action » fait depuis l’origine le pari de la construction d’une expertise partagée au carrefour des mondes de la recherche, du champ associatif et de l’action publique. Elle vise, en partant des problèmes ancrés dans l’action, à documenter les pratiques et à mettre en perspective les enjeux auxquels se trouvent confrontés les acteurs dans une diversité de domaines. Chaque numéro offre ainsi aux praticiens et aux chercheurs un espace de description et de réflexion sur l’évolution des pratiques, des métiers, des instruments et des cadres institutionnels dans lesquels ils s’inscrivent ou qu’ils observent et analysent.

Fidèle à cet héritage, le numéro 57 publié ce mois-ci et consacré aux enjeux de l’accompagnement à la participation marque une nouvelle étape dans la vie de la collection. Il donne en effet à voir une maquette entièrement refondue qui se caractérise, dix ans après sa dernière évolution, par l’arrivée de la couleur en pages intérieures et par une mise en page plus aérée. La diversification graphique de la présentation des différents formats de contributions – articles d’analyses, retours sur expériences et entretiens – vient de surcroît concrétiser une démarche renouvelée de réalisation des numéros, autour d’un angle propre à chacun d’eux.

Toujours dédié au traitement d’une thématique donnée, discutée et approuvée collectivement au sein du comité de programmation de la collection, chaque numéro est désormais élaboré en s’appuyant sur un collectif de contributeurs et de contributrices. Celui-ci est constitué à l’occasion de chaque numéro de manière à faire dialoguer la diversité des pratiques, des positionnements et des approches autour du thème identifié. Réuni à l’occasion d’une journée au cours de laquelle chacun des participants est invité à partager son expérience et ses réflexions, ce collectif contribue ainsi, en croisant les perspectives, à la construction du numéro.

Plus largement, ce renouvellement du projet éditorial poursuit l’objectif d’ancrer davantage encore les « Cahiers de l’action » dans une démarche d’éducation populaire et de recherche participative, tout en donnant pleinement corps au rôle d’interface que joue l’INJEP, en tant que service à compétence nationale.