1/3 des jeunes interrogés en 2021 déclarent avoir dû renoncer à un projet de mobilité au cours de l’année passée (plus de 15 jours consécutifs, hors vacances)