Un jeune sur cinq a changé de logement lors du confinement du printemps 2020