66% des enfants d’ouvriers ont le permis contre 63% des enfants de cadres. Pourquoi ? Quentin Francou, chargé d’études statistiques à l’INJEP, revient sur ce différentiel de 3 points en faveur des jeunes des catégories populaires.

À la une

L’INJEP installe le Conseil scientifique de l’évaluation du plan « 1 jeune, 1 mentor » Actualité

Les projets retenus pour l’appel à projets Jeunesses et logements Actualité

L’enquête IDJEPS Actualité

Les acquisitions du centre de ressources de janvier Vidéo

Appel d’offres pour évaluer dix expérimentations contre l’illettrisme des jeunes dans les DOM Actualité