Accueil » Les essentiels

Rubrique Veille & Actus : Les essentiels

Ouvrir/Fermer tout

Enfance LGBTI+, enfance protégée ? Les actes anti-LGBTI+ visant les 0-18 ans - Fondation Jean-Jaurès

Fondation Jean-Jaurès - BOLTER, Flora - Mai 2024, 17 p.

Alors que le harcèlement scolaire et en ligne est aujourd’hui présent dans le débat public, Flora Bolter, co-directrice de l’Observatoire LGBTI+ de la Fondation, met en avant la surexposition des enfants et jeunes LGBTI+ aux violences en lien avec leur orientation sexuelle, leur identité de genre ou leurs caractéristiques sexuelles. En effet, à partir des témoignages issus des signalements réalisés dans l’application FLAG!, l’autrice montre combien ces violences s’exercent dans l’ensemble des espaces de socialisation des enfants et jeunes LGBTI+, en particulier le cadre familial et scolaire. Théâtre d’actes anti-LGBTI+, ces derniers sont aussi des lieux de résilience qui nécessitent plus que jamais un accompagnement renforcé.

Voir le site

Évolution de l’insertion professionnelle des jeunes des quartiers prioritaires de la politique de la ville entre la Génération 2010 et la Génération 2017 - ONPV / CEREQ

Observatoire national de la politique de la ville./ CEREQ - PERSONNAZ, Elsa ; SAWADOGO, Arthur Félix ; ROBIN, Juliette - Avril 2024, 26 p.

Plusieurs études, dont celles de l’Observatoire national de la politique de la ville (ONPV) et du Céreq, ont mis en évidence les difficultés d’insertion professionnelle rencontrées par les personnes issues des Quartiers prioritaires de la ville (QPV). Si leurs difficultés tiennent pour partie à leurs caractéristiques scolaires ainsi qu’à leurs origines sociales, elles peuvent être également attribuables à un effet propre du territoire et/ou à des pratiques discriminatoires sur le marché du travail liées à la stigmatisation de ces quartiers. Qu’en est-il de l’évolution des conditions d’insertion des habitants des QPV, en particulier des jeunes en début de carrière ? Connaissent-ils une meilleure situation que leurs ainés entrés quelques années plus tôt dans la vie active ? Les disparités déjà observées entre ces jeunes et leurs voisins urbains se réduisent- elles ou tendent-elles au contraire à s’accroitre ?

Voir le site

What Does Child Empowerment Mean Today ? Implications for Education and Well-being - OCDE

OCDE (2024) - Éditions OCDE - Mai 2024, 169 p. ( Educational Research and Innovation)

L’enfance est en constante évolution, confrontée à la numérisation, la mondialisation et le changement climatique. Elle a également dû aussi absorber des chocs tels que la pandémie de COVID-19. Dans de nombreux systèmes éducatifs de l’OCDE, rendre les enfants plus autonomes constitue de plus en plus un objectif explicite des politiques et des pratiques. Souvent mal défini, cet objectif peut devenir qu'un simple slogan. Que signifie alors être autonome pour les enfants d'aujourd’hui ? Les enfants autonomes ont la possibilité et la capacité d’agir sur des questions importantes et pertinentes pour eux, ils peuvent apprendre en faisant des erreurs et devenir des contributeurs essentiels à la démocratie. Avec l’avancement des droits de l’enfant, les enfants sont de plus en plus inclus en tant que parties prenantes dans les processus décisionnels. Ce rapport donne des exemples de la manière dont les enfants des pays de l'OCDE peuvent participer et participent effectivement à la prise de décisions sur les questions qui les concernent. Le rapport examine le bien-être émotionnel et l'activité physique des enfants, ainsi que le rôle des écoles en tant que lieux pour nouer des relations. Les aspects du numériques sont également abordés dans ce rapport.

Voir le site

Autonomie associative et financements publics : une enquête localisée - INJEP

INJEP - Notes et Rapports, 2024/07 - TALPIN, Julien ; BONNEVALLE, Pierre - Mai 2024, 70 p. (Rapport d'étude)

Ce rapport explore les mécanismes de financement public des associations, soulevant des questions essentielles souvent négligées par les sciences sociales. Il aborde également les conséquences de ces financements sur le développement des activités associatives et leur autonomie. Qui finance-t-on et pourquoi ? Comment s’opèrent les arbitrages concernant les financements publics en direction des associations ? Selon quels critères et quelles rationalités ? Et quelles sont les incidences des modalités d’attribution des financements dans le développement des activités associatives et leur autonomie d’action ?

Voir le site

La justice protège-t-elle les enfants en danger ? Etat des lieux d'un système qui craque - Syndicat de la magistrature

Syndicat de la magistrature - Mai 2024, 21 p.

Face à la multiplication des alertes sur l'état de la protection de l'enfance, de faits divers tragiques en rapports alarmants, le Syndicat de la magistrature a décidé de contribuer à une nécessaire prise de conscience en réalisant un état des lieux de la justice chargée de protéger les enfants. Ce rapport intéresse les professionnel·les de la protection de l'enfance ainsi que les acteur·rices institutionnel·les en charge de cette politique publique.

Voir le site

Enfants et écrans. À la recherche du temps perdu - Présidence de la République

Présidence de la République - BOUSQUET-BERARD, Carole ; PASCAL, Alexandre - Avril 2024, 142 p. (Rapport officiel)

Le Président de la République a souhaité installer, mi-janvier 2024, une commission constituée d’experts issus de la « société civile » pour évaluer les enjeux attachés à l’exposition des enfants aux écrans et formuler des recommandations. Après trois mois de travaux, la commission dresse un ensemble de constats sur l'exposition des enfants aux écrans et émet 29 recommandations dépassant le seul binôme enfants–écrans. Elles sont systématiquement déclinées en différentes mesures plus « opérationnelles ». Elles concernent les enfants de moins de 3 ans jusqu'aux adolescents de 15 ans.

Voir le site

Un an de politiques de jeunesse 2023 - INJEP

INJEP - Mission Documentation ; COCHET, Agnès - Mai 2024, 302 p. (Un an de politique de jeunesse, n°21)

Un an de politiques de jeunesse est un dossier documentaire. Il rassemble une sélection de textes législatifs et réglementaires ainsi que des communiqués reflétant, dans une approche interministérielle et européenne, l’action politique menée en direction de la jeunesse à portée nationale. Les textes réglementaires et les communiqués sont classés par thématiques, portant sur les domaines d’expertise de l’INJEP, de janvier à décembre 2023.

Voir le site

Jeunesses étudiantes et accès au droit au temps de Parcoursup. « Comment j’ai traîné mon université en justice » - INJEP

INJEP - Notes et Rapports, 2024/06 - ALLOUCH, Annabelle ; ARCHAT, Stéphanie ; ESPAGNO-ABADIE, Delphine - Avril 2024, 182 p. (Soutien à la recherche)

Cette étude s’intéresse aux effets des processus de sélection instaurés par les réformes mises en place depuis les années 2000 et transformant en profondeur les procédures d’accès aux formations de l’enseignement supérieur, notamment au niveau des licences et des masters. Cette étude s’intéresse aux effets des processus de sélection instaurés par ces réformes en mettant la focale non pas sur les inégalités sociales qu’elles contribuent à produire, mais sur la manière dont elles affectent en profondeur la relation entre l’institution scolaire et ses usagers. Le regard est ainsi porté sur les modes de contestation mis en œuvre par les usagers face au jugement scolaire produit par de nouvelles plateformes algorithmiques (Parcoursup).

Voir le site

Soutien à la recherche : appel à projets sur les temporalités des émeutes urbaines, temps long et temps court - INJEP

INJEP - Soutien à la recherche : appel à projets - Dépôt des dossiers doit s’effectuer avant le 21 mai 2024 minuit par voie électronique

L'INJEP lance un appel qui vise à soutenir des projets de recherche qui produisent des connaissances sur les révoltes urbaines au regard des émeutes urbaines survenues en France durant l’été 2023 à la suite du décès de Nahel Merzouk, tué à Nanterre par un tir policier le 27 juin 2023. Ces évènements ont donné à voir différentes conceptions du rapport au temps, entre la révolte spontanée, par définition inscrite dans le temps court de l’actualité médiatique et de son caractère exceptionnel et éphémère, et le temps long de l’histoire des politiques urbaines et de l’intégration des groupes issus de l’immigration dans ces quartiers. Ce sont sur ces deux temps que le présent appel à projet de recherche propose d’orienter la réflexion en invitant les chercheur.es en sciences sociales à travailler sur ces deux temporalités de manière articulée.

Voir le site

Social and Emotional Skills for Better Lives : Findings from the OECD Survey on Social and Emotional Skills 2023 - OCDE

Éditions OCDE - Avril 2024, 158 p.

Le rapport présente les résultats de l'enquête " Survey on Social and Emotional Skills (SSES) 2023, sur les compétences sociales et émotionnelles. L'enquête a été conduite sur une large collecte de données internationales auprès de jeunes âgés de 10 à 15 ans. Le rapport explore la manière dont les compétences suivantes diffèrent selon les groupes sociodémographiques et comment elles sont liées aux principaux résultats de la vie : compétences d'exécution de tâches (persistance, responsabilité, maîtrise de soi et motivation à réussir) ; compétences de régulation émotionnelle (résistance au stress, contrôle émotionnel et optimisme); aptitudes à interagir avec les autres (affirmation de soi, sociabilité et énergie); capacités d'ouverture d'esprit (curiosité, créativité et tolérance) ; et compétences en collaboration (empathie et confiance). Les résultats montrent que les compétences sociales et émotionnelles des étudiants – ou compétences du 21e siècle – sont liées à de meilleurs résultats dans la vie, incluant la réussite scolaire, une plus grande satisfaction dans la vie, des comportements plus sains, moins d’anxiété liée aux examens et aux cours, ou des projets de carrière plus ambitieux. L'enquête révèle également que ces compétences sont inéquitablement réparties entre les étudiants selon l'âge, le sexe et l'origine socio-économique.

Voir le site

Les jeunes et l’engagement : entre mutations, freins et résilience - Fondation Jean Jaurès

Fondation Jean Jaurès - KOM, Nans ; LLUANSI, Jérémy ; MUYUMBA, Estelle - Avril 2024, 6 p.

Désengagés, les jeunes ? La réalité est plus nuancée. C’est ce qui ressort d’un séminaire de la Fondation Jean-Jaurès et de L’Ascenseur, organisé le 2 avril 2024, qui a analysé la thématique de l’engagement entre ses mutations, les freins ressentis par les jeunes et la résilience dont ils font preuve.

Voir le site

Attirés par le sport, les jeunes hésitent à en faire un métier - CREDOC

CREDOC - MÜLLER, Jorg - Consommation & Modes de Vie n° 334 - Mars 2024, 4 p.

Une étude conjointe de l’UCPA et du CRÉDOC sur les attitudes des jeunes envers les carrières sportives révèle que malgré une appréciation positive du sport comme domaine professionnel et une envie indéniable d’emprunter cette voie leur permettant de concilier leur passion pour le sport avec un métier, leur engagement réel dans cette direction reste modéré. Leurs réserves sont principalement liées à un déficit d’information sur les parcours de qualification et les perspectives de carrière, ainsi qu’à des réticences relatives à des rémunérations bien souvent jugées trop modestes.

Voir le site

Les jeunes et la guerre : représentation et disposition à l'engagement - IRSEM

IRSEM - MUXEL, Anne - Avril 2024, 50 p. (Etude n° 116)

Cette étude vise à cerner le rapport que les jeunes entretiennent avec la réalité de la guerre et évalue, sous l’angle du lien armée-nation, leurs dispositions à l’engagement en cas de conflit majeur impliquant la France, y compris sur son territoire. Elle rend compte de la vision que les jeunes ont des armées françaises, engagées dans les guerres passées, présentes mais aussi futures.

Voir le site

Rapport d'information (…) sur l’enseignement supérieur privé à but lucratif - Assemblée nationale

Assemblée nationale - Commission des affaires culturelles et de l’éducation ; DESCAMPS, Béatrice (Rapporteure) ; FOLEST, Estelle (Rapporteure) - Avril 2024, 196 p. (Rapport d'information, n° 2458)

Près de 25 % des étudiants relèvent de l'enseignement supérieur privé ; et parmi eux, environ une moitié sont dans un établissement privé à but lucratif - ce qui représenterait un étudiant sur dix. La mission parlementaire sur l'enseignement supérieur privé à but lucratif a présenté son rapport au terme de sept mois d'investigations et d'auditions cherchant à mieux connaître et cerner ce secteur. Les deux députées rapporteures émettent 22 recommandations visant à régulariser le secteur auprès des étudiants et de leurs familles pour plus de transparence, un meilleur contrôle de la qualité pédagogique des formations non reconnues par le ministère de l’Enseignement supérieur et contrer les dérives.

Voir le site

Rapport d'information (…) sur l'évaluation des politiques publiques en faveur de la mobilité sociale des jeunes - Assemblée nationale

Assemblée nationale - Comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques (CEC) ; MOREL, Louise (Rapporteure) ; UNTERMAIER, Cécile (Rapporteure) - Avril 2024, 207 p. (Rapport d'information n° 2434)

Réuni mercredi 3 avril 2024, le CEC a autorisé la publication du rapport d’évaluation des politiques publiques en faveur de la mobilité sociale des jeunes. La panne durable de l’ascenseur social est concomitante de la persistance d’inégalités socioculturelles qui continuent de déterminer l’avenir des jeunes. Les nombreux dispositifs institués en faveur de l'éducation et de l'insertion professionnelle ne réussissent que très modérément à les réduire. Ainsi, les mesures destinées à renforcer la mixité sociale sont-elles très insuffisantes, cependant celles en faveur de l’accès à l'enseignement supérieur et de la réussite des étudiants appellent à être renforcées et évaluées. L’action publique en faveur de la mobilité sociale des jeunes est caractérisée par une multiplicité de dispositifs sans réelle cohérence ni pilotage d’ensemble, institués de manière essentiellement curative. Leur efficacité et leur lisibilité s’en ressentent. Dans les propositions qu’elles formulent, les rapporteures invitent en conséquence à poser les bases d’une action permettant de mieux appréhender l’ensemble des besoins de la jeunesse de notre pays, ainsi qu’à renforcer la coordination entre les acteurs, notamment au niveau interministériel.

Voir le site

La participation citoyenne directe dans les politiques de solidarité : Bilan et perspectives - IGAS

IGAS - SEILER, Carine ; OLIER, Lucile ; BURSTIN, Anne - Novembre 2023, mis en ligne en avril 2024, 127 p . + annexes (RAPPORT IGAS N°2023-003R – TOME 1 RAPPORT)

Le rapport dresse un état des lieux des pratiques de participation citoyenne dans le champ des solidarités, en s’attachant particulièrement à l’implication directe des personnes concernées dans trois politiques publiques : lutte contre la pauvreté, accompagnement du handicap et du grand âge.

Voir le site

Évaluation du plan « 1 jeune, 1 mentor » - INJEP

INJEP - Notes & Rapports, 2024/05 - GAUTIÉ, Jérôme (Dir.) ; BÈQUE, Marilyne (Collab.) ; COSNEFROY, Olivier (Collab.) ; COURONNÉ, Julie (Collab.) ; COUSTELLIÉ, Camille-Lou (Collab.) ; VICARD, Augustin (Collab.) - Avril 2024, 76 p. (Rapport d'étape)

2023, le mentorat est désigné en France comme « Grande cause nationale », devenant ainsi une méthode d’accompagnement centrale dans les politiques éducatives et de jeunesse, comme le montre l’initiative « 1 jeune, 1 mentor ». Bien que des travaux sur le tutorat et les dispositifs d’égalité des chances existent en France, peu se sont spécifiquement concentrés sur le mentorat destiné aux enfants et aux jeunes. En revanche, la littérature anglophone, principalement nord-américaine, est abondante, mais ces travaux restent peu traduits et mobilisés en France. Dans ce contexte, cette revue de littérature vise à dresser un état des lieux succinct des différentes méthodes d’accompagnement des jeunes, pour se focaliser ensuite sur le mentorat. En examinant les travaux existants sur cette question à une échelle internationale, ce travail cherche à fournir les principales références en matière de mentorat, qu’il s’agisse de publications scientifiques, de rapports d’évaluation ou de manuels de bonnes pratiques.

Voir le site

Le mentorat pour les enfants et les jeunes en France et à l’international - INJEP

INJEP - Notes & Rapport n° 2024/04 - LOPEZ PUYOL, Emily - Août 2023 83 p. (Revues de littératures)

Pour explorer ses différentes dimensions, cette revue de littératures se penche sur l’origine et l’évolution des programmes de mentorat, ainsi que sur la typologie des différentes formes que cette méthode d’accompagnement peut revêtir. Elle se concentre principalement sur l’analyse des enquêtes quantitatives et qualitatives sur le mentorat, notamment sur les effets pour les jeunes. Elle examine également le rôle des mentor·es et des familles des jeunes accompagné·es. Enfin, ce travail expose les bonnes pratiques en matière de mentorat et les recommandations issues de la recherche à l’attention des structures qui mettent en œuvre ces programmes, notamment en ce qui concerne des questions de prévention et de sécurité des jeunes.

Voir le site

Dossier de synthèse : Le bien-être à l’école - CNESCO / CNAM

CNESCO ; CNAM - FLORIN, A. ; TRICOT, A. ; CHESNE, J.-F. ; PIEDFER-QUENEY, L. ; SIMONIN-KUNERTH, M. - Mars 2024, 72 p.

À la suite de son rapport scientifique de 2017 sur la qualité de vie des élèves, le Centre national d’étude des systèmes scolaires (CNESCO) poursuit ainsi son analyse des enjeux du bien-être à l’école, des politiques et des dispositifs qui peuvent y contribuer, en interrogeant plus particulièrement le rôle des écoles et des établissements scolaires. Ce dernier volet est l’occasion de proposer une réflexion concernant la gestion de la relation éducative en classe, la lutte contre le harcèlement et la gouvernance des établissements scolaires.

Voir le site

Le soutien national à la vie associative. Enquête exploratoire sur une action publique émiettée - INJEP

INJEP - Notes et Rapports, 2024/03 - RENAULT-TINACCI, Mathilde ; PORTE, Emmanuel - Mars 2024, rapport : 136 p. + synthèse : 12 p.

Après une brève histoire du soutien aux associations au niveau national, ce rapport expose une typologie des différentes formes de soutien réalisées par les ministères concernés : le soutien institué mais souvent partiel dans une relation de compagnonnage, le soutien multiforme dans une relation négociée et réflexive, le soutien pour qualifier la légitimité à intervenir du secteur avec une relation réglementaire, et enfin le soutien pour renforcer la politique publique avec une relation intéressée. Il expose également les enjeux propres aux têtes de réseaux dans leur contribution au déploiement national du soutien à la vie associative. Enfin l’étude des processus de régulation montre – au moyen d’études de cas – comment, au sein d’un même ministère, voire d’une même direction ministérielle, se combinent diverses formes de régulation.

Voir le site

Évaluation nationale des cités éducatives. Appropriation du programme en matière de continuité éducative, d’orientation-insertion et de place des familles - INJEP

INJEP - Rapports d'étude, 2024/02 - STROMBONI, Tana ; LOUHAB, Sonia - Mars 2024, 156 p. (Rapport d'étude) + Synthèse : 18 p.

L’évaluation pilotée par l’INJEP porte sur les 80 premières cités éducatives labellisées. Elle s’étend de juillet 2021 à juin 2023 et s’articule autour de trois thématiques centrales du programme : la mise en œuvre de la continuité éducative et ses effets sur le parcours des enfants et des jeunes ; les parcours d’orientation, d’insertion et de formation pour les 11-25 ans ; la place des familles dans les coopérations éducatives. Elle a pour objectif d’offrir une vision globale des effets du programme sur trois dimensions majeures des cités éducatives : la mise en œuvre de « l’alliance éducative » sur les thématiques étudiées ; ses potentiels effets sur l’évolution de l’offre éducative ainsi que, en « bout de chaine », les effets observés sur les bénéficiaires ainsi que sur les professionnels.

Voir le site

Le contrôle de la générosité publique au service d’une plus grande transparence - La Cour des comptes

La Cour des Comptes - Mars 2024, 99 p.

Le présent rapport a vocation à éclairer les pouvoirs publics sur certaines évolutions en matière de philanthropie, ainsi que sur l’adéquation des pouvoirs de contrôle de la Cour, et des possibilités de sanction en cas de dysfonctionnement. À des fins pédagogiques pour les organismes concernés, il met en évidence la grille d’analyse de la Cour qui se dégage sur plus de trente ans de contrôles dans ce domaine. Il constitue enfin un document utile pour les citoyens souhaitant connaître l’activité de la Cour en la matière.

Voir le site

Child and Adolescent Well-being : Global Trends, Challenges and Opportunities - World Happiness Report

World Happiness Report - March 2024, 42 p.

Life satisfaction gradually drops from childhood through adolescence into adulthood. Globally, adolescents aged 15-24 still report higher life satisfaction than adults aged 25 or above, but the gap is narrowing in Western Europe and recently reversed in North America and Australia and New Zealand (ANZ) due to negative trends for young people. Conversely, the gap is widening in Sub-Saharan Africa due to increasing life satisfaction among the youth.

Voir le site

Lancement du prix de thèse de l’INJEP et de l’Observatoire national du sport 2024. Mention « Sport et pratiques sportives » - INJEP

INJEP - Mars 2024

Dans le cadre de son soutien au rayonnement de la recherche, et avec l’ambition de rapprocher les sphères administrative et scientifique, l’INJEP lance, en partenariat avec l’Observatoire national du sport, la troisième édition de son « Prix de thèse ». Pour cette édition 2024, le Prix de thèse de l’INJEP et de l’Observatoire national du sport soutient les travaux portant sur le sport et les pratiques sportives. Les candidatures sont ouvertes à partir du 18 mars 2024 jusqu'au 31 mai 2024 inclus, date limite. Ce prix vise à récompenser des travaux récemment publiés pour leur qualité exceptionnelle, leur originalité et leur intérêt dans les champs thématiques de l’INJEP. Le prix est ouvert aux docteurs ayant soutenu une thèse au sein d’un établissement supérieur français, quelle que soit la discipline de sciences humaines, sociales, économiques, juridiques, politiques et de gestion ou encore de STAPS (sur le champ des travaux en sciences sociales). Les travaux peuvent être publiés ou non.

Voir le site

Youth on the Move Young People and Transport in the 21st Century - OCDE

Éditions OCDE - International Transport Forum - Janvier 2024, 59 p. - Policy Papers, n° 128

How young people use transport matters for society. Transport connects them to education, work, friends and other opportunities. Mobility patterns of the younger generation also matter for sustainability, economic development, liveability, health and well-being. Yet, young people’s views are rarely factored into transport policy explicitly. This report addresses the gap by reviewing young citizens’ travel patterns and behaviours, identifying their expectations regarding mobility and life opportunities and investigating their mobility-relevant experiences, capabilities and skills. To maximise the potential of youth, it is important that governments, communities, and other stakeholders ensure all young people have access to safe and affordable transport. It is also important to engage young people in the planning and implementation of transport initiatives so that their needs are met.

Voir le site

Ce que pensent les jeunes de la laïcité - Fondation Jean Jaurès

La Fondation Jean Jaurès - CALINE, Guillaume ; MALET, Jeanne - Mars 2024, 8 p.

À partir de sondages réalisés ces dernières années, il est possible d’appréhender le rapport des jeunes à la laïcité. C’est l’exercice auquel se livrent, pour la Fondation, Guillaume Caline, directeur Enjeux publics et opinion chez Verian, et Jeanne Malet, chargée d’études senior chez Verian, qui montrent ainsi que si les lignes de clivage au sein de la jeunesse existent, elles sont multiples et articulent en particulier appartenances politique, religieuse et sentiment d’être à l’aise dans un monde ouvert.

Voir le site

Un portrait positif des jeunesses au travail : au-delà des mythes - Terra Nova / APEC

Terra Nova ; APEC - GEORGE, Suzanne ; PECH, Thierry - Février 2024, 71 p.

Terra Nova et l’Apec ont mené conjointement une étude auprès de 5000 actifs dont 3000 jeunes de moins de 30 ans. Loin des stéréotypes, il ressort de cette enquête que les jeunes actifs sont engagés et motivés par leur évolution professionnelle. Tout autant investis dans leur travail que leurs aînés, ils formulent les mêmes attentes envers le travail que les plus âgés : la rémunération, l’intérêt des missions, et l’équilibre de vie. Au-delà de ces constats, le rapport des jeunes actifs au travail se caractérise par une forte hétérogénéité, liée aux positions sociales et aux emplois occupés.

Voir le site

Filles et garçons sur le chemin de l'égalité, de l'école à l'enseignement supérieur, édition 2024 - DEPP

Ministère de l'Education nationale et de la Jeunesse - DEPP - JOUVENCEAU, Maxime (Dir.) - Mars 2024, 32 p.

Cette publication met en évidence des différences de parcours et de réussite, de choix d’orientation et de poursuite d’études entre filles et garçons, qui auront des incidences ultérieures sur l'insertion dans l'emploi ainsi que sur les inégalités professionnelles et salariales entre les femmes et les hommes.

Voir le site

Qu'est devenue la réserve civique ? - HCVA

Rapport au Haut conseil à la vie associative, HCVA - Janvier 2024, 41 p. (rapport) + 2 p. (synthèse)

La Réserve Civique, créée en janvier 2017, a été pensée comme un dispositif d’Etat pour lutter contre la montée des fractures au sein de la société en soutenant la capacité de chacun à s’engager au service des valeurs de la République. Dans une période où le monde associatif s’inquiète de sa capacité à s’adapter aux mutations de l’engagement bénévole, et où la société entière est consciente de ses fractures, le Haut Conseil à la vie associative a choisi d’examiner le développement et la mise en œuvre de la Réserve Civique.

Voir le site

Les établissements scolaires. Un regard sur la diversité des écoles, collèges et lycées en France - DEPP / CEE

Co-édition : Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) ; Conseil d’évaluation de l’École (CEE) - Février 2024, 69 p.

Ce panorama synthétique des établissements vise à rendre compte de la grande diversité des situations des écoles, collèges et lycées. Il permet à chacun de situer les établissements de sa commune, de son département ou de sa région dans le paysage national.

Voir le site

Premiers pas en entreprise - APEC

APEC (Association pour l'emploi des cadres) - Direction Données études (DDE) - Février 2024, 11 p. (Collection Trajectoires : Parcours et inégalités)

Cette étude souligne le besoin des jeunes cadres en demande de repères pour naviguer dans le monde du travail. Les difficultés des jeunes cadres dépassent le moment de la prise de poste. Elles interviennent en amont (lors de la recherche d’emploi), pendant l’intégration, mais aussi au moment des premières demandes d’évolution professionnelle et de la première démission.

Voir le site

Service civique : des variations départementales liées au chômage des jeunes - INJEP

INJEP Analyses & Synthèses n° 74 - VENET, Thomas - Février 2024, 4 p.

Une enquête nationale menée en 2019 par l’INJEP et l’Agence du service civique (ASC) avait permis de montrer la diversité tant des types de missions réalisées en service civique que des profils des jeunes volontaires, notamment en termes de niveau de diplôme et d’expérience professionnelle. En revanche, elle n’avait pas analysé finement le poids de la dimension territoriale dans les déterminants de la réalisation du service civique. Or les écarts très importants de la part d’une génération qui réalise le service civique selon les départements conduisent à s’interroger sur la façon dont le dispositif est mobilisé en fonction des contextes locaux. La présente analyse poursuit ce travail de compréhension des déterminants de la réalisation du service civique en positionnant les analyses à l’échelle des départements.

Voir le site

Le contrat d'engagement jeune. Suivi et évaluation de sa mise en œuvre dans les territoires - COJ

Conseil d’orientation des politiques de jeunesse (COJ) - Février 2024, 132 p.

Suite d'un premier bilan sur la mise en place du contrat d'engagement jeune, le COJ salue des avancées en lien avec ses premières préconisations et note une progression constante du CEJ, avec plus de 500 000 jeunes signataires en décembre 2023. Il formule également une série de recommandations visant à améliorer et sécuriser l’accès à cette nouvelle modalité d’accompagnement des 16-25 ans.

Voir le site

Rapport intermédiaire de la recherche-action du CEJ-JR - FAS / Ansa

La Fédération des acteurs de la solidarité, FAS ; Agence nouvelle des solidarités actives, ANSA - Février 2024, 35 p.

Engagée dans le suivi de la mise en œuvre du contrat d’engagement jeune (CEJ) et du CEJ-JR (jeunes en rupture), la FAS a souhaité mener une recherche-action portant sur les projets CEJ-JR déployés par des structures adhérentes et a missionné l’Ansa pour la mener. Lancée en avril 2023, elle sera finalisée en décembre 2024. Elle vise à documenter et à analyser le déploiement du CEJ-JR, à analyser sa réception auprès de l’ensemble des acteurs en charge de l’accompagnement des jeunes et à identifier ses effets sur les jeunes bénéficiaires. Cette recherche-action doit permettre à la FAS de développer des outils pour accompagner son réseau dans le déploiement d’actions en faveur de l’insertion des jeunes les plus éloignés de l’emploi et d'alimenter les réflexions et les contributions destinées à améliorer les politiques publiques du secteur social.

Voir le site

Les discriminations subies par les jeunes - INJEP

INJEP - Fiche repère n° 2024/02 - VICARD, Augustin - Février 2024, 2 p.

Les jeunes se déclarent plus souvent victimes de discriminations ou de traitements inégalitaires que les plus âgés, avec toutefois une forte hétérogénéité au sein de la jeunesse : les jeunes femmes le déclarent 1,3 fois plus souvent que les jeunes hommes selon l’enquête Trajectoires et origines (TeO2) ; les jeunes descendants d’immigrés 2 fois plus que les autres jeunes. Ainsi, la jeunesse, au-delà de constituer un critère potentiel de discrimination en tant que tel, joue un rôle d’amplificateur des autres phénomènes discriminatoires, notamment ceux liés à l’origine ethnique supposée ou au sexe.

Voir le site

Actions de l’UE en faveur des stages pour les jeunes - Cour des comptes européenne

Cour des comptes européenne - Janvier 2024, 58 p. (Document d'analyse, n° 01)

La proportion de jeunes effectuant un stage avant d’occuper un emploi à part entière a considérablement augmenté ces dix dernières années. Selon certaines études, les stages peuvent contribuer à faciliter la transition des jeunes vers un emploi régulier. La recommandation du Conseil de 2014 relative à un cadre de qualité pour les stages (en cours d’actualisation au moment de la parution du présent document) définit les caractéristiques essentielles d’un stage de bonne qualité. Ce document d’analyse offre une vue d’ensemble des actions et financements de l’UE en faveur des stages. Il met en exergue plusieurs défis liés aux questions suivantes : sur les définitions du stage qui sont variables ; le nombre de données fiables limité (ce qui empêche l’élaboration de politiques fondées sur des données factuelles) ; l’application de la recommandation du Conseil de 2014 relative à la qualité des stages dans les États membres qui s'avère incohérente ; les possibilités de stage et leur accessibilité variant en fonction du milieu social des jeunes concernés.​

Voir le site

Prévalence des pensées suicidaires et tentatives de suicide en France : résultats du Baromètre santé 2021 - Santé publique France

Santé publique France - LEON, Christophe ; ROSCOAT, Enguerrand du ; BECK, François - Février 2024, 15 p.

Le résultat principal est une augmentation importante des pensées suicidaires et des tentatives de suicide au cours de la vie chez les 18-24 ans, observée depuis une dizaine d'année. Cette étude confirme la détérioration de la santé mentale des jeunes adultes observée par ailleurs à partir des données de passage aux urgences et d'hospitalisation.

Voir le site

Enseignement supérieur et recherche dans le Grand Paris - APUR

APUR, Atelier parisien d’urbanisme - JANKEL, Stéphanie (Dir.) ; LEPAGE, Adèle ; RENOUVEL, Sophie ; ROGER, Sandra - Février 2024, 163 p.

Chaque année depuis vingt ans, la Métropole du Grand Paris accueille 7300 étudiants supplémentaires en moyenne. Qui sont ces étudiants? D’où viennent-ils? Où étudient-ils? Dans quelles communes habitent-ils? Quel est le poids économique de l’enseignement supérieur à Paris ? Ce document explore la démographie étudiante à Paris, les nouvelles géographies des lieux d'enseignements et le poids économique de ce secteur dans la capitale.

Voir le site

Solitudes 2023. Une approche territoriale et spatiale des solitudes et du lien social - Fondation de France

Fondation de France - CERLIS : RIFFAUT, H. (dir.) ; DESSAJAN, S. ; AUDENCIA ; SAURIER, D. - CREDOC : BERHUET, S. (collab.) ; HOIBIAN, S. (collab.) ; PONTON, C. - Janvier 2024, 56 p. + 8 p. (synthèse)

L’étude révèle que la solitude se manifeste davantage en été qu’en hiver, surtout chez les jeunes : 45 % se sentent seuls en été, contre 25 % en hiver. Les raisons ? « La perte du lien scolaire et le coût des vacances », analyse Hadrien Riffaut, chercheur au Cerlis.

Voir le site

Rapport au travail. Loin des stéréotypes, les actifs de moins de 30 ans sont engagés et motivés par leur évolution professionnelle - APEC

APEC (Association pour l'emploi des cadres) ; Terra Nova - L’observatoire de l’APEC - Février 2024, 18 p. (Collection : Compétences : Métiers et sociétés)

À rebours des idées reçues, les jeunes actifs (cadres et non cadres) se déclarent tout aussi investis dans leur travail et leur organisation que leurs aînés. En retour de leur investissement, les jeunes actifs formulent les mêmes attentes fondamentales envers le travail que les actifs plus âgés. En revanche, les jeunes actifs se distinguent par une envie plus marquée de progression professionnelle, propre au début de carrière.

Voir le site

Expérimentation des « deux heures hebdomadaires supplémentaires d’activité physique et sportive pour les collégiens ». Évaluation de la première année de déploiement - INJEP

INJEP - Notes et Rapports, 2024/01 - LOUHAB, Sonia - Janvier 2024, 56 p. (Notes thématiques)

L’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) a été mandaté pour conduire une évaluation, auprès des élèves, de l’expérimentation des « deux heures hebdomadaires supplémentaires d’activité physique et sportive pour les collégiens ». Ce dispositif, fruit d’une collaboration entre le ministère des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques (MSJOP) et celui de l’Education nationale et de la Jeunesse (MENJ) a été lancé en novembre 2022 et s’inscrit dans une stratégie nationale visant à encourager la pratique sportive chez les collégiens qui en sont le plus éloignés. Les principaux résultats révèlent que les élèves moins enclins à la pratique sportive ne sont pas les premiers à adhérer au programme, soulignant ainsi la nécessité de mieux cibler ce public spécifique. Malgré ce constat, les retours positifs rapportés par certains participants, tels qu’une amélioration de leur condition physique et de leur confiance en eux, suggèrent que le dispositif a eu des effets positifs.

Voir le site

Rapport annuel 2024 sur l'état des lieux du sexisme en France. S'attaquer aux racines du sexisme - HCE

HCE, Haut conseil de l'égalité entre les femmes et les hommes - PIERRE-BROSSOLETTE, Sylvie (présidente du HCE) - Janvier 2024, 40 p. (Rapport n°2024-01-22-STER-61)

Le 6ème rapport annuel sur l’égalité femmes-hommes du Haut Conseil à l’Egalité (HCE) montre que le sexisme a progressé en 2023. Chez les jeunes adultes masculins, mais aussi parfois chez les femmes, on observe un retour aux valeurs traditionnelles : l’idée « qu’il est normal que les femmes s’arrêtent de travailler pour s’occuper de leurs enfants » gagne 7 points (34 %) chez les intéressées. La « résistance » masculine se fait également sentir par rapport aux évolutions de la société : 37 % (+3 points) des hommes considèrent que le féminisme menace leur place. Plus d’un homme sur 5 de 25-34 ans considère normal d’avoir un salaire supérieur à sa collègue à poste égal. 70 % des hommes pensent encore qu’un homme doit avoir la responsabilité financière de sa famille pour être respecté dans la société. Plus de la moitié de la population trouve encore normal ou positif qu’une femme cuisine tous les jours pour toute la famille.

Voir le site

L’approche globale et positive pour l’éducation à la sexualité de la jeunesse - Santé publique France

Santé publique France - RAHIB, Delphine (coord.) ; DELORAINE, Véronique (coord.) ; MARTIN, Philippe (coord.) ; TLIBA, Jihenne (coord.) - La Santé en action n° 465, janvier 2024, 44 p.

L'éducation à la sexualité des jeunes demeure un enjeu crucial, pour lutter contre le sexisme et les violences sexuelles mais aussi pour donner à chacun les clés d'une vie affective, relationnelle et sexuelle épanouie. Ce numéro de La santé en action s'attache à montrer comment l'éducation à la sexualité n'est plus aujourd'hui seulement fondée sur la prévention des risques ; elle s'inscrit dans une vision globale de la santé et du bien-être. Cette nouvelle approche, positive, encadrée par les recommandations internationales de l'Unesco, fait la part belle à l'apprentissage du rapport au corps et de l'intimité ainsi qu'à la communication autour des émotions, au respect de soi et des autres, etc. Dès lors, une éducation " complète " à la sexualité, progressive et adaptée à tous les âges, nécessite de la pluridisciplinarité dans les interventions, à l'école et en dehors. C'est un changement pour les acteurs qu'il faut accompagner.

Voir le site

Le plan "1 jeune 1 solution". Évaluation des dispositifs. Rapport Volume II - Comité d’évaluation du plan France Relance

Comité d’évaluation du plan France Relance - France Stratégie - Janvier 2024, 55 p.

Les aides exceptionnelles à l’alternance (contrats de professionnalisation et apprentissage) représentent environ 80 % des dépenses effectuées pour les dispositifs du plan « 1 jeune 1 solution » pour les années 2020-2022. Au cours de l’année 2022, le recours à l’apprentissage a poursuivi sa hausse, avec 837 000 entrées dans le dispositif. Cette hausse contribue à la moitié de la croissance du taux d’emploi des jeunes, et s’inscrit dans un contexte plutôt favorable pour l’emploi des jeunes, en dépit d’un léger rebond du chômage au troisième trimestre 2022.

Voir le site

Taking Stock : Sexual and Reproductive and Health and Rights in Climate Commitments : A Global Review - UNFPA, Queen Mary University of London

UNFPA ; Queen Mary University of London - Septembre 2023, 69 p.

Le changement climatique affecte les femmes et les filles de manière disproportionnée, comme l'atteste ce rapport de l'UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la population.

Voir le site

Évaluation du plan « 1 jeune 1 solution » - IPP

IPP, Institut des Politiques Publiques – CHOUC, Paul-Emmanuel ; FILIPPUCCI, Francesco ; GARROUSTE, Manon ; Et al. - Janvier 2024, 166 p. (Rapport IPP n° 51)

Ce rapport se concentre sur l’impact de l’aide exceptionnelle versée dans le cadre du plan « 1 jeune 1 solution » durant la première année de sa mise en œuvre, entre juillet et décembre 2020. Les auteurs mesurent dans un premier temps l’impact de cette aide de l’Etat sur le nombre d’apprentis recrutés. Ils montrent ensuite quel impact l’apprentissage peut avoir sur les trajectoires scolaires des étudiants en exploitant une réforme antérieure au plan « 1 jeune 1 solution ».

Voir le site

Pour des politiques de jeunesse structurantes et adaptées aux enjeux du XXIe siècle - CESE

Conseil économique, social et environnemental (CESE) - Le Bureau du CESE - Décembre 2023, 38 p. + 2 p. (Autosaisine ; Résolution)

Le CESE a adopté en séance plénière le mercredi 13 décembre 2023 une résolution visant à réaffirmer l'engagement des acteurs de la société civile représentés au sein du CESE à orienter les politiques concernant les jeunes. Ce texte explore quatre axes de réflexion pour adapter les politiques de jeunesse aux enjeux de notre époque.

Voir le site

Les pratiques sportives en France en 2023 - INJEP

INJEP - Fiche repère n° 2023/06 - MAUROUX, Amélie ; LOMBARDO, Philippe ; MÜLLER, Jörg - Décembre 2023, 2 p.

Après la forte hausse observée entre 2018 et 2022, la pratique sportive se stabilise en 2023 : 59 % des personnes âgées de 15 ans ou plus ont pratiqué une activité sportive régulière et 11 % de façon occasionnelle, taux proches de ceux observés en 2022. Le taux de pratique régulière est supérieur de cinq points par rapport à 2018. Ce regain d’appétence sportive est porté en particulier par l’univers de la marche et de la course à pied. Il résulte également de changements multiples : un rattrapage de la pratique des plus de 40 ans notamment, ainsi qu’une progression de certaines modalités de pratiques (cours en ligne, applications et sport à domicile). Enfin, la pratique sportive régulière reste très marquée socialement (21 pts d’écart entre ouvriers et cadres) et en fonction du genre (8 pts d’écart entre femmes et hommes).

Voir le site

Baromètre national des pratiques sportives 2023 - INJEP

INJEP - Notes et Rapports, 2023/15 - MÜLLER, Jörg - Décembre 2023, 75 p. (Rapport d'étude)

Après la forte hausse observée entre 2018 et 2022, la pratique sportive se stabilise en 2023 : 59 % des personnes de plus de 15 ans ont pratiqué une activité sportive régulière et 11 % de façon occasionnelle, taux proches de ceux observés en 2022. Le taux de pratique régulière est supérieur de cinq points par rapport à 2018. Le rapport analyse également l’impact du développement du télétravail sur la pratique sportive, et contient un focus sur le sport pratiqué en entreprise, ainsi que sur les aides et dispositifs mis en place par les employeurs. L’enquête apporte enfin des éclairages sur les freins à la pratique sportive, les coûts financiers qui lui sont liés.

Voir le site

La manière dont les collégiens passent les petites vacances est très liée à leur milieu social - INJEP

INJEP Analyses & Synthèses n° 73 - CAILLE, Jean-Paul - Décembre 2023, 4 p.

À 13 ou 14 ans, un peu plus d’un tiers des collégiens sont partis aux vacances de la Toussaint ou à celles de Noël 2018, et quatre élèves sur dix à celles d’hiver 2019. Ces départs, et tout particulièrement ceux avec les parents, sont d’autant plus fréquents que la famille de l’élève est aisée et diplômée. Ce lien avec le milieu social se retrouve pour la fréquentation des stages et des séjours sportifs. Les séjours au sein de la famille ou chez des copains, moins dépendants des congés et des ressources financières des parents, apparaissent cependant moins liés au milieu social.

Voir le site

Les méthodes d’éducation populaire : outils d’animation ou leviers d’émancipation ? - INJEP

INJEP - Les Cahiers de l'action, n° 61 - Collectif - Décembre 2023, 109 p.

L’éducation populaire en France est une notion polysémique dont les origines remontent à la Révolution française ; l’idéal de formation du citoyen qu’elle revendique a été depuis consolidé par une multitude d’initiatives associatives et publiques expérimentant des formes d’apprentissage en groupe, qui ont inscrit durablement dans les mouvements d’éducation populaire l’idée que le chemin pour accéder à une compétence citoyenne est aussi important que l’horizon politique dans laquelle celle-ci s’insère. Pour cette raison, les pédagogies, les méthodes et les outils mobilisés au nom de l’éducation populaire constituent un socle commun pour les professionnels et militants de ces associations. Ce socle confère aux « démarches d’éducation populaire » une identité collective caractérisée par le recours à des pédagogies actives où l’individu est jugé « acteur » de son émancipation. Pour autant, les travaux conduits sur l’éducation populaire ces dernières années ont également montré combien le retour de la référence à l’éducation populaire change de nature en s’écartant pour partie de la seule sphère éducative afin d’accompagner les réflexions sur l’émancipation d’autres types de pratiques professionnelles (travail social, médiation numérique, animation scientifique).

Voir le site

Regards de la jeunesse des cités sur les violences urbaines - TELOS

TELOS - DAGNAUD, Monique - 14 décembre 2023

Du 27 juin au 7 juillet 2023, des violences urbaines se déroulent dans plusieurs communes françaises, en particulier des villes de banlieue, Nanterre, ville du décès du jeune Nahel, ayant fourni un point de départ. Simultanément a lieu à Paris une expérience de démocratie participative (nommée ADJ, Assemblée des Jeunesses) avec majoritairement des jeunes et quelques adultes (cadres d’entreprises, professionnels, élus) organisée par l’ONG Ashoka[1]. Aidée de huit étudiants en sociologie, l'autrice de cet article en assure la coordination scientifique. Saisissant à la volée « un moment sociologique », on leur propose de s’exprimer sur les événements en cours. Ils se sont répartis en deux groupes, quelques adultes professionnels présents lors de cette journée se sont joints à eux. Les débats ont pris rapidement un tour passionnel, attestant de l’élan émotionnel qu’ont engendré chez eux les émeutes. Quels enseignements tirer de ces échanges ?

Voir le site

Avoir 18 ans en prison. Devenir adulte derrière les barreaux - INJEP

INJEP - Notes et Rapports, n° 2023/14 - AMSELLEM-MAINGUY, Yaëlle ; LACROIX, Isabelle - Décembre 2023, 174 p. (Rapport d'étude)

À partir d’une enquête qualitative menée par entretiens et observations, réalisée entre 2021 et 2022 auprès de 108 jeunes femmes et jeunes hommes incarcérés âgés de 14 à 24 ans dans sept prisons situées en France hexagonale, cette recherche présente les enjeux du passage à la majorité civile en détention. À travers l’étude de leurs parcours de vie, des conditions d’arrivée en prison et de leur détention, l’enquête apporte des éléments sur la fin de leur prise en charge spécifique en tant que mineur·es, l’évolution des droits en contexte carcéral et leurs représentations de l’âge adulte.

Voir le site

Les expériences étudiantes professionnalisantes : diversité et effets sur les parcours - CEREQ

CEREQ - Céreq Echanges n°22 - Collectif - Décembre 2023, 100 p.

Depuis plusieurs décennies, les gouvernements successifs ont contribué au développement de la professionnalisation de l’enseignement supérieur afin d’améliorer l’insertion professionnelle des étudiants. Les travaux réunis dans cet ouvrage explorent à partir de données locales ou nationales deux formes particulières de professionnalisation des parcours de formation dans l’enseignement supérieur : l’entrepreneuriat et l’alternance. Les analyses produites cherchent notamment à évaluer l’impact de ces types d’expériences sur la réussite universitaire ou les conditions d’insertion professionnelle des étudiants.

Voir le site

Les jeunes participant aux séjours de cohésion du SNU en 2023 - INJEP

INJEP - Fiche Repères n° 2023/08 - VENET, Thomas ; JAMES, Samuel - Décembre 2023, 2 p.

Créé en 2019, le service national universel (SNU) s’adresse aux jeunes âgés de 15 à 17 ans auxquels il propose de participer à un « séjour de cohésion » puis à une phase d’engagement (mission d’intérêt général, service civique, bénévolat, préparation militaire…). En 2023, environ 40 000 jeunes ont participé à un séjour de cohésion. Souvent motivés par les rencontres, la valorisation du SNU sur leur CV, le cadre militaire et le sport, ils se déclarent très majoritairement satisfaits de leur expérience, mais soulignent cependant quelques points à améliorer, comme le planning des journées souvent jugé trop chargé. Les élèves scolarisés en voies générales et technologiques sont surreprésentés, tout comme les filles et les enfants de cadres ou de parents ayant travaillé dans les corps en uniforme. Plus de quatre jeunes sur cinq souhaitent réaliser la phase d’engagement après le séjour de cohésion, le plus souvent dans les corps en uniforme.

Voir le site

Enquête d’évaluation des séjours de cohésion du SNU 2023 - INJEP

INJEP - Notes et Rapports, 2023/13 - ZUMSTEEG, Stéphane ; QUETIER-PARENT, Salomé ; LAMOTTE, Diane - Décembre 2023, 35 p. (Rapport d'étude)

Depuis 2019, l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire réalise des travaux d’évaluation du Service national universel (SNU). Ce rapport présente les résultats des cinq enquêtes menées auprès des participants aux séjours de cohésion du SNU de février à juillet 2023. Sur les 39 899 participants, 23 275 ont participé à l’enquête. Les principaux résultats sont très proches de ceux tirés des enquêtes menées depuis 2019. En termes de profil, on retrouve une faible proportion de jeunes issus de QPV (5 %) et une surreprésentation des élèves scolarisés en voies générales et technologiques (84 %). Plus d’un participant sur quatre vient d’une famille dont au moins un parent travaille ou a travaillé dans les corps en uniforme, et près d’un participant sur deux souhaite exercer son futur métier dans l’une de ces professions.

Voir le site

Loisirs des villes, loisirs des champs ? - DEPS

Ministère de la Culture ; DEPS - MILLERY, Edwige ; GARCIA, Léa - Novembre 2023, 34 p. ( Culture Etudes n° 2023-5 )

Aller au cinéma, au musée, au spectacle, écouter la radio ou des podcasts, bricoler, tricoter, jardiner… L’accès à l’offre et aux loisirs culturels dépend-il du lieu de résidence et des caractéristiques sociales des individus ?

Voir le site

Ségrégation sociale en milieu scolaire : appréhender ses causes et déterminer ses effets - IPP

Institut des politiques publiques (IPP) - Note IPP n° 97 - CHAROUSSET, Pauline ; MONNET, Marion ; SOUIDI, Youssef - Novembre 2023, 8 p.

Cette note synthétise les principaux résultats d’une revue de littérature réalisée par les auteurs pour le Conseil d’Évaluation de l’École. Elle décrit d’une part les mécanismes qui favorisent la ségrégation sociale en milieu scolaire et les moyens mobilisables pour limiter son ampleur, notamment dans l’enseignement secondaire. D’autre part, elle présente les principaux résultats des travaux en économie qui se sont intéressés aux effets de la mixité sociale en milieu scolaire sur des dimensions aussi diverses que la réussite scolaire, le développement des compétences socio-émotionnelles et l’insertion professionnelle des élèves, tout en soulignant les limites actuelles des connaissances scientifiques sur ce sujet.

Voir le site

Diplômés du supérieur issus des QPV : Des difficultés majeures à surmonter pour le diplôme mais aussi pour l'accès à l'emploi cadre - APEC

APEC (Association pour l'emploi des cadres) - Direction Données études (DDE) - Novembre 2023, 14 p. (Collection Trajectoires : Parcours et inégalités)

Les analyses présentées dans cette étude s’appuient sur une enquête qualitative composée de 48 entretiens menés auprès de jeunes ayant résidé ou effectué une grande partie de leur scolarité en quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) et de 5 entretiens auprès d’acteurs de l’accompagnement intervenant spécifiquement auprès des publics issus des QPV. Premiers constats : un accès entravé aux formations supérieures et à l’insertion professionnelle.

Voir le site

Aide à domicile : concilier l'autonomie et l'engagement dans un collectif - CEREQ

CEREQ Bref, n° 445 - FERRATON, Cyrille ; MICHUN, Stéphane - Novembre 2023, 4 p.

Métier quasi exclusivement féminin, peu considéré et mal rémunéré, l’aide à domicile concentre nombre de caractéristiques des emplois dits « peu qualifiés », dont une forte pénibilité physique et psychologique. Le plus souvent seules dans l’exercice de leur travail, les intervenantes ne sont pas pour autant autonomes dans la définition de leur planning. Une enquête réalisée par le Céreq dans le cadre de l’ANR Squapin se penche sur la capacité des structures associatives du secteur à redonner des marges de manœuvre à leurs salariées, et à concilier leur autonomie avec l’intégration dans un collectif de travail.

Voir le site

Les adolescents et leurs pratiques de l’écriture au XXIe siècle : nouveaux pouvoirs de l’écriture ? - INJEP

INJEP - Rapports d'étude, 2023/12 - MONGENOT, Christine ; CORDIER, Anne - Novembre 2023, 120 p.

Ce rapport rend compte des résultats saillants d’une enquête mise en place dans le cadre de l’Observatoire de la lecture et de l’écriture des adolescents piloté par l’association Lecture Jeunesse. Les résultats d’une enquête quantitative conduite en 2022 avec l’aide du CREDOC auprès d’un panel de 1 500 adolescents sont croisés avec les données issues de 50 entretiens individuels analysés par l’universitaire Anne Cordier, ce qui permet de les affiner et de les nuancer. Ce rapport met ainsi l’accent sur les difficultés des jeunes à se définir comme scripteurs, sur les écarts de pratiques entre adolescents (que ce soit en raison de leur genre ou de leur appartenance sociale), sur leur rapport complexe aux apprentissages scolaires de l’écriture. Est aussi mis en évidence le caractère non exclusif – quoique dominant – des pratiques d’écriture numériques, l’écriture manuscrite restant porteuse d’authenticité et de singularité. Pour les adolescents du XXIe siècle, écrire est encore faire œuvre mémorielle et la trace écrite participe de la construction de soi en permettant en particulier les relectures et la prise de distance.

Voir le site

Analyse du système de prévention et de lutte contre le décrochage en France - IGÉSR / IGAS

Inspection générale de l'Éducation, du Sport et de la Recherche (IGÉSR) ; Inspection générale des Affaires sociales (IGAS) - WEIXLER, Frédérique ; BRUYERE, Cécile ; ROSER, Erick ; ZEGGAR, Hayet - Octobre 2023, 37 p.

L’expérimentation de la démarche "Tous droits ouverts" propose une palette de solutions permettant aux élèves de retrouver la motivation et de s’engager dans un parcours de formation ou d’insertion. À partir de l’observation des déclinaisons territoriales du dispositif, le rapport identifie les points d'appui, les ressources et les freins à son déploiement, en dégage les invariants et les dimensions plus contextuelles.

Voir le site

Grandir dans les Outre-mer : états des lieux des droits de l'enfant - UNICEF

UNICEF France - Novembre 2023, 93 p.

Ce rapport, issu d’une analyse transverse des politiques publiques, d’une revue statistique et de témoignages inédits, dépeint la situation de quelque 1,2 million d’enfants et met en lumière l’écart frappant qui existe, entre l’Hexagone et les collectivités territoriales d’Outre-mer (CTOM), dans la mise en œuvre de leurs droits.

Voir le site

La mobilité sociale des jeunes aux Antilles et à la Réunion - INED / France Stratégie

INED pour France Stratégie - LOTTIN, Angus ; BRETON, Didier - MARIE, Claude-Valentin ; DAUPHIN, Sandrine ; FLOURY, Elodie - Octobre 2023, 42 p.

Pour les jeunes natifs âgés de 25-34 ans, résidant dans leur Drom de naissance, un certain déclassement s’observe entre le niveau de diplôme et la catégorie socio professionnelle de l’emploi obtenu par rapport à ceux résidant dans l’Hexagone. Ainsi, parmi les diplômés du supérieur ayant achevé leurs études depuis 5 à 10 ans, la part de ceux devenus cadres y est plus faible comparée à celle de leurs pairs résidant dans l’Hexagone : aux Antilles, 11 % des diplômés du supérieur sont cadres contre 27 % des natifs des Antilles vivant dans l’Hexagone. A La Réunion, les écarts sont encore plus nets : 13 % contre 31 %.

Voir le site

Le droit des enfants aux loisirs, au sport et à la culture - Défenseur des Droits

Défenseur des Droits - Novembre 2023 - Rapport annuel : 93 p. + Synthèse : 13 p.

L’accès aux loisirs, au sport et à la culture est un droit pour tous les enfants inscrit dans la Convention internationale des droits de l’enfant. Ces activités sont essentielles à leur développement, et à leur santé physique et mentale. Elles sont également importantes pour leur éducation et leur ouverture au monde extérieur. Mais ce droit n’est pas respecté dans de nombreuses situations : pour les enfants précaires, confiés à l’aide sociale à l’enfance, en situation de handicap… Des actes de harcèlement dont sont victimes certains enfants dans différents lieux de loisirs ou établissements scolaires sont également régulièrement dénoncés. Après avoir recueilli l’avis de plus de 3800 enfants à travers une Consultation nationale et auditionné des experts sur le sujet, le Défenseur des droits explique dans son rapport les principaux obstacles et propose 30 recommandations pour un meilleur respect de ce droit.

Voir le site

Le rapport des jeunes au travail en 2023. Résultats du baromètre DJEPVA sur la jeunesse - INJEP

INJEP - PONTON, Clara ; SAUMON, Roxane ; MILLOT, Charlotte ; HOIBIAN, Sandra ; CHARRUALUT, Amélie (Collab.) - Novembre 2023, 51 p. (Rapport d'étude, n° 2023-11)

Structuré en trois parties, ce rapport présente des résultats sur les attentes et aspirations des jeunes et de leurs aînés en matière de travail, sur le regard des jeunes actifs concernant leur emploi actuel et leur réussite professionnelle, et sur la façon dont ils se projettent dans leur devenir professionnel.

Voir le site

L'aide sociale à l'enfance. Edition 2023 - DREES

DREES - Dossier de la DREES, n°115 - AMROUSN, Nadia ; ABSSI, Elisa ; DIALLO, Cheikh-Tidiane ; VINCENEUX, Klara - Octobre 2023, 48 p.

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie un dossier sur l’aide sociale à l’enfance (ASE). Ce dossier mobilise, notamment, les données collectées annuellement par le biais de l’enquête Aide sociale auprès des départements. Il analyse les dernières statistiques diffusées au début de l’année 2023 sur les types de mesures et les caractéristiques des bénéficiaires fin 2021 et en séries longues, ainsi que celles publiées en mai dernier sur les dépenses départementales associées. Il présente également les caractéristiques des jeunes accueillis dans les établissements de l’ASE en s’appuyant sur les données issues de l’enquête nationale quadriennale auprès des établissements et services de la protection de l’enfance (ES-PE).

Voir le site

Les jeunes et leur apparence à l’heure des réseaux sociaux : une obsession ? - La Fondation Jean Jaurès

La Fondation Jean Jaurès - CRAPLET, Christelle ; ZULFIKARPASIC, Adelaïde - Octobre 2023, 7 p.

Influencés par les codes esthétiques véhiculés par les réseaux sociaux, les jeunes d’aujourd’hui seraient beaucoup plus sensibles et surtout plus attentifs à leur apparence. À partir des résultats d’une enquête auprès des 18-25 ans, Adélaïde Zulfikarpasic, directrice générale de BVA, et Christelle Craplet, directrice opinion, s’attachent à faire la part du mythe et de la réalité.

Voir le site

La mobilité intergénérationnelle de revenus en France : une analyse comparative et géographique - IPP

Institut des politiques publiques (IPP) - Note IPP n°95 - KENEDIE, Gustave ; SIRUGUE, Louis - Octobre 2023, 9 p.

Dans quelle mesure les revenus des individus sont-ils liés à ceux de leurs parents ? Dans un contexte d’accroissement des inégalités économiques, cette question revêt une importance capitale pour apprécier l’égalité des chances au sein d’une société. Cette note examine la mobilité intergénérationnelle de revenus en France, en s’intéressant aux enfants nés dans les années 1970. À la différence des travaux existants pour la France, les auteurs mesurent les revenus au niveau du ménage, permettant de rendre compte plus fidèlement du positionnement socio-économique que du revenu individuel.

Voir le site

Expérimenter pour prévenir et lutter contre les discriminations envers les jeunes - INJEP

INJEP - Notes et Rapports, 2023/10 - BRICET, Roxane ; JAMES, Samuel ; GREVIN, Antoine - Octobre 2023, 63 p. (Note thématique)

Cette note propose de revenir sur le déroulement d'expérimentations mises en place dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (FEJ) et sur les enseignements qui peuvent en être tirés, dans l’objectif d’aider à l’élaboration de politiques de lutte contre les discriminations subies par les jeunes.

Voir le site

Vulnérabilité des jeunes et action publique - INJEP

INJEP - Fiche repère n° 2023/06 - CASEAU, Anne-Cécile - Octobre 2023, 2 p.

Fortement mobilisée dans l’actualité médiatique comme dans les sciences sociales ou dans les politiques publiques, la vulnérabilité est une notion dont il peut être difficile de cerner les contours. Quelles réalités recouvre cette notion polysémique ? Quelles en sont les limites ? Qui sont les jeunes dits « vulnérables » que l’on dit aussi « jeunes en difficulté », « jeunes en rupture », ou encore « jeunes NEET » (ni en emploi ni en formation ni en études) ?

Voir le site

Ruptures au pluriel. Peines de cours et cursus divergents - Trajectoires Réflex pour la Fondation AlphaOmega, les Missions Locales et l’AFPA

Trajectoires Réflex pour la Fondation AlphaOmega, les Missions Locales et l’AFPA - Octobre 2023, 81 p.

Cette étude s'est intéressée aux causes du décrochage scolaire et donne la parole à des jeunes qui ne sont ni en étude, ni en formation, ni en emploi. Cette démarche permet de mieux saisir les moments charnières où tout bascule et surtout d’entendre leur point de vue à un âge où ils sont entre école et insertion.

Voir le site

Les centres éducatifs fermés et les établissements pénitentiaires pour mineurs - La Cour des comptes

La Cour des Comptes - Octobre 2023, 70 p. - Juillet 2023, publié en octobre 2023

Créés par la loi dite « Perben I » du 9 septembre 2002, les 54 centres éducatifs fermés (CEF) de la protection judiciaire de la jeunesse et les 6 établissements pénitentiaires pour mineurs (EPM) de l’administration pénitentiaire sont des dispositifs ambitieux, nés d’une même volonté de concilier le travail éducatif et la contrainte, pour des publics considérés comme difficiles. Au 1er janvier 2022, 455 mineurs étaient placés en CEF et 244 mineurs étaient détenus en EPM. La Cour a souhaité dresser un bilan de ces deux dispositifs, vingt ans après leur création.

Voir le site

Parcours scolaires et insertion professionnelle : l’implacable effet de l’origine sociale - CEREQ

CEREQ - Céreq Etudes n° 51 - DABET, Gaëlle ; EPIPHANE, Dominique ; PERSONNAZ, Elsa - Octobre 2023, 71 p.

À partir du dispositif des enquêtes Génération du Céreq, qui permet de suivre 25 000 jeunes entrants sur le marché du travail, les autrices de ce document dressent un panorama inédit des effets de l’origine sociale des jeunes sur leurs parcours scolaires ainsi que sur leurs trajectoires d’insertion au cours des trois premières années de vie active. Le constat est sans appel : le niveau et le type de diplôme atteint, la rapidité d’insertion dans l’emploi, les caractéristiques de l’emploi occupé diffèrent nettement selon le milieu social dans lequel on a grandi. Les autrices soulignent toutefois que l’alternance pourrait atténuer les inégalités sociales et précisent à quelles conditions.

Voir le site

Le sport de demain : besoins et idées des jeunesses internationales à usage des décideurs. Tome I - SKEMA PUBLIKA

SKEMA PUBLIKA -

SKEMA PUBLIKA se présente comme un think tank international indépendant qui a pour objectif d’anticiper et de penser les transformations sociétales et géopolitiques de demain. Il alimente le débat public et émet des recommandations pour les décideurs nationaux et internationaux.

Voir le site

Quelles caractéristiques des offres d’emploi et des métiers réduisent la discrimination à l’embauche selon l’origine ? - DARES

DARES - ARNOULT, Émilie ; REMY, Véronique - Document d'études 271 - Octobre 2023, 47 p.

De nombreux testings ont mis en évidence des comportements discriminatoires selon l’origine géographique des candidat·es lors de l’embauche. En France, ces testings attestent que de tels comportements sont particulièrement marqués lorsque les candidatures sont d’origine supposée maghrébine. Cependant, l’ampleur des écarts de traitement entre candidat·es pourrait varier selon les caractéristiques des métiers (conditions de travail, tension, etc.) et du poste à pourvoir (type et durée de contrat, expérience et diplôme demandés, niveau de salaire offert, etc.). À partir d’un testing portant sur 12 métiers dans l’ensemble de la France entre décembre 2019 et avril 2021 apparié au contenu des offres d’emploi testées, il apparait que la préférence pour la/les candidature(s) à consonance française varie selon la durée du contrat. Accepter des débutant∙es accroît la propension des recruteurs à discriminer tandis que des exigences plus élevées en matière de diplôme la réduisent. L’expérience et le diplôme signaleraient l’employabilité des candidats et limiteraient l’emprise des stéréotypes et/ou des biais implicites des recruteurs.

Voir le site

Évaluation de l’apprentissage transfrontalier - IGAS

IGAS - BUGUET-DEGLETAGNE, Béatrice ; DROLEZ, Bruno - 83 p. + annexes 273 p., avril 2021, publié en ligne en septembre 2023

L’apprentissage transfrontalier a pour objectif de permettre à des jeunes sous contrat d’apprentissage de réaliser la partie théorique de leur formation dans leur pays d’origine et leur formation pratique au sein d’une entreprise installée dans un pays voisin. Ce dispositif a été expérimenté en région Grand Est entre 2010 et 2020. Le bilan quantitatif des conventions mises en œuvre pendant cette période est relativement modeste (500 contrats auprès de 300 entreprises), mais l’apprentissage transfrontalier a permis de bons résultats en termes d’insertion professionnelle et est considéré de part et d’autre de la frontière franco-allemande comme un enjeu important de la coopération transfrontalière. Il pourrait être mis en œuvre avec d’autres pays. Le rapport analyse les réalisations, les enjeux et les potentialités de l’apprentissage transfrontalier. Depuis la remise de ce rapport, la France et l’Allemagne ont signé, le 21 juillet 2023, un accord bilatéral sur l’apprentissage transfrontalier basé sur les propositions du rapport.

Voir le site

Jeunes et entreprises. "Ce que veulent les jeunes, ce que pensent les entreprises" - CCI Nantes

Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) Nantes Saint-Nazaire - Octobre 2023, 44 p.

Afin d’objectiver ce sujet majeur de la perception du monde du travail par les jeunes, la CCI Nantes St-Nazaire, en partenariat avec le Laboratoire de Psychologie des Pays de la Loire de Nantes Université, a mené une étude visant à favoriser la mise en adéquation des besoins en main d’œuvre des entreprises avec les attentes des jeunes. Cette étude croise les regards des chefs d’entreprises et de jeunes sur la question du travail et de l’insertion professionnelle afin de mieux comprendre le rapport au travail et les attentes des jeunes.

Voir le site

Les politiques publiques en faveur de la mobilité sociale des jeunes - France stratégie

France stratégie - GALTIER, Bénédicte ; HARF, Mohamed - Octobre 2023, rapport, 369 p. + synthèse, 16 p.

Le Comité d’évaluation et de contrôle (CEC) de l’Assemblée nationale a engagé un travail sur les politiques publiques en faveur de la mobilité sociale des jeunes, dix ans après un premier rapport d’information remis par le CEC sur le même thème. Dans ce cadre, sa présidente a demandé à la Première ministre que France Stratégie établisse un diagnostic actualisé de l’état des connaissances en la matière. Les destinées des jeunes en France restent fortement marquées par leur origine sociale. Les politiques publiques parviennent-elles à réduire cet effet ? Quels sont les effets des dispositifs spécifiques sur la mobilité sociale des jeunes ? France Stratégie éclaire les trajectoires des 15-30 ans dans un rapport réalisé à la demande de Yaël Braun-Pivet, présidente de l’Assemblée nationale.

Voir le site

Trajectoires d’insertion professionnelle des descendants d’immigrés et expériences de discrimination - CEREQ

CEREQ - Working Paper n° 22 - BRINBAUM, Yaël - Septembre 2023, 32 p.

Dans ce Working Paper, Yaël Brinbaum analyse les trajectoires d’insertion professionnelle des jeunes descendants d’immigrés selon leur origine, en comparaison de la population majoritaire. À partir des données longitudinales sur les trois premières années de vie active (fondées sur l’exploitation de l’enquête Génération 2010 réalisée en 2013 par le Céreq) émergent des trajectoires types d’insertion dans lesquelles les groupes d’origine sont inégalement répartis. Ces trajectoires diffèrent aussi selon le sexe, les caractéristiques sociodémographiques et surtout le niveau de diplôme et les parcours de formation. Elles définissent des profils de jeunes et un cumul de facteurs qui favorisent ou freinent les débuts de carrière.

Voir le site

[Recrutement] Le risque discriminatoire diminue-t-il avec le niveau de diplôme ? Une analyse comparée de trois mesures de la discrimination - DARES

DARES - ARNOULT, Émilie - Document d'études 270 - Septembre 2023, 31 p.

Trois aspects des discriminations à l’embauche sont appréhendés dans cette étude : le comportement des recruteurs face à des candidatures se distinguant uniquement par les noms et prénoms des candidat∙es (étudié par la méthode du testing), les écarts de position sur le marché du travail en fonction du lien à la migration des personnes (mesurés à partir des "Enquêtes emploi") et les déclarations de situations discriminatoires dans la recherche d’emploi (issues de l’enquête Trajectoires et Origines 2). Quelle que soit la mesure, les discriminations à l’embauche à l’encontre des personnes originaires du Maghreb sont marquées, et l’obtention d’un diplôme en France ne les protège pas face au risque discriminatoire.

Voir le site

Mission d’analyse des profils et motivations des délinquants interpellés à l’occasion de l’épisode de violences urbaines - Ministère de la Justice

Ministère de la Justice - Inspection générale de la Justice ; Inspection générale de l'Administration - Août 2023, publié en septembre 2023, 50 p. (Rapport d'inspection)

L’étude réalisée à partir de données statistiques nationales complétées par l’examen d’un échantillon représentatif de 395 dossiers judiciaires de personnes majeures condamnées par plusieurs juridictions judiciaires, a permis de dresser le portrait socio-démographique des participants aux violences urbaines. Elle conclut que, majoritairement, les personnes interpellées par les forces de sécurité intérieure et condamnées par les tribunaux judiciaires dans le cadre de cet épisode de violences urbaines sont majoritairement des hommes de nationalité française, âgés de 25 ans, d’un niveau d’étude secondaire, professionnellement inactifs ou employés et sans antécédent judiciaire.

Voir le site

Moral, état d’esprit et engagement des jeunes en 2023. Résultats du baromètre DJEPVA sur la jeunesse - INJEP

INJEP - Notes et Rapports, 2023/09 - HOIBIAN, Sandra ; MILLOT, Charlotte ; MÜLLER, Jörg ; CHARRAULT, Amélie (Collab.) - Septembre 2023, 50 p. (Rapport d'étude) + 8 p. (synthèse)

Le baromètre DJEPVA sur la jeunesse 2023 actualise les connaissances sur la satisfaction des jeunes (18-30 ans) à l’égard de leur vie, leur état d’esprit, leur confiance ou inquiétude face à l’avenir ainsi que sur leur engagement citoyen, tout en proposant des points de comparaison avec leurs aînés. Dans un contexte difficile à de nombreux égards (inflation, changement climatique, guerre en Ukraine…) mais néanmoins plus favorable sur le marché du travail, 64 % des jeunes considèrent que leur vie actuelle correspond à leurs attentes. Ce résultat est en amélioration par rapport à celui du début de la pandémie de 2020. Il se situe dans la moyenne de ces huit dernières années. De même, la part des jeunes qui emploient des termes ou des expressions positives pour décrire leur état d’esprit (51 %) ainsi que la part de ceux qui se disent confiants en l’avenir (67 %) sont proches des taux observés avant la pandémie.

Voir le site

« Je suis venu ici pour apprendre  ». Garantir le droit à l’éducation des mineurs non accompagnés - UNICEF

UNICEF - Septembre 2023, 46 p.

En France, les mineurs isolés – aussi appelés mineurs non-accompagnés (MNA) – sont près de 25 000. Leur prise en charge est assurée par les Conseils départementaux qui ont l’obligation de leur apporter un soutien matériel, éducatif et psychologique. Pourtant, leur accès à la scolarité demeure complexe. Ce rapport de l'UNICEF pointe du doigt les difficultés que rencontrent ces enfants et adolescents qui se trouvent sans représentant légal sur le territoire.

Voir le site

Les jeunes activistes dans le(s) mouvement(s) climat - INJEP

INJEP - Notes et Rapports, 2023/08 - LARDEUX, Laurent - Septembre 2023, 194 p. (Rapport d'étude)

À partir d’une enquête qualitative par observation, analyse documentaire et entretiens biographiques, réalisée entre 2021 et 2023 auprès de 52 activistes répartis dans 17 villes, 11 régions de la France hexagonale et 12 collectifs, ce rapport présente les différents ressorts de l’engagement des jeunes dans le « mouvement climat » et met en évidence la diversité de leurs aspirations et préoccupations.

Voir le site

L’« éco-anxiété » vue par les jeunes activistes du mouvement climat - INJEP

INJEP Analyses & Synthèses n° 70 - LARDEUX, Laurent - Septembre 2023, 4 p.

Parmi la variété des motifs avancés par les jeunes activistes pour justifier leur entrée dans le « mouvement climat », l’éco‑anxiété est devenue un facteur central de mobilisation. Tout à la fois investie par les collectifs pour répondre à une demande croissante de prise en charge des troubles anxieux en lien avec le dérèglement climatique et critiquée en raison d’une approche jugée trop individualisante d’un phénomène climatique aux origines et aux effets fondamentalement collectifs, la notion suscite au sein du mouvement de nombreuses controverses. Elle donne plus largement à voir les rapports différenciés que les jeunes activistes entretiennent avec l’action militante, entre recherche de soutien collectif et interpellation des décideurs.

Voir le site

Silence, on expulse : Exception juridique et précarité résidentielle dans les résidences universitaires - Fondation Abbé Pierre

Fondation Abbé Pierre - Septembre 2023, 90 p. (Les Cahiers du logement) + Synthèse, 16 p.

La Fondation et des étudiants de l’Université Paris 1 présentent une étude inédite sur les expulsions des étudiants de résidences universitaires gérées par les Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires, Crous. Elle révèle un traitement sévère des situations par la justice et montre également le statut d'occupation précaire des résidents.

Voir le site

Poids des héritages et parcours scolaires - France Stratégie

France stratégie - Rapport : BARASZ, Johanna ; FURIC, Peggy ; GALTIER ; Bénédicte - Septembre 2023, 212 p. + Synthèse : 10 p. + Note d'analyse : 16 p.

France Stratégie dévoile un panorama inédit du rôle de l’origine sociale, de l’ascendance migratoire et du genre sur les parcours éducatifs, avec un rapport présentant une synthèse des travaux statistiques conduits depuis une quinzaine d’années et une note d’analyse présentant les principaux résultats et une exploitation inédite des données sur les trajectoires scolaires de la sixième à la sortie de l’enseignement secondaire. Ces travaux quantifient et qualifient le poids des caractéristiques héritées par les élèves sur leurs trajectoires scolaires, de la petite enfance à l’entrée dans l’enseignement supérieur et selon ces trois dimensions.

Voir le site

Bien loger les étudiants, une clé de leur émancipation - Fondation Jean Jaurès

Fondation Jean Jaurès - DAEL, Vincent ; KNAUF, Nicolas - Août 2023, 27 p.

Comment lutter contre le mal-logement étudiant alors que les résidences universitaires du Crous ne logeaient qu’un étudiant boursier sur quatre en 2021, que les loyers n’ont cessé d’augmenter et que les jeunes sont davantage touchés par la pauvreté que les autres classes d’âge ? À l’approche de la rentrée universitaire, Vincent Daël, doctorant en droit de la santé, et Nicolas Knauf, collaborateur d’élu, dressent un état des lieux de cette politique publique qui doit être repensée en tenant compte de l’augmentation des besoins et de leur évaluation nécessaire.

Voir le site

Démographie en France : conséquences pour l'action publique de demain - Institut Montaigne

Institut Montaigne - TERTRAIS, Bruno - Août 2022, 36 p.

La France va changer. Le nouveau paysage démographique que les prévisions esquissent n’est pas sans incidences pour la conception des politiques publiques à venir. Baisse de la population active, excédents d’emploi à pourvoir sur le marché du travail, réajustements des dépenses de santé, mais aussi baisse des taux d'intérêts… voilà autant de conséquences possibles des évolutions démographiques à venir, susceptibles d’impacter profondément la prise de décision future.

Voir le site

L’évaluation des associations en France. Revue de littérature - INJEP

INJEP - Revues de littératures, n° 2023/07 - STUDER, Marion ; TRASCIANI, Giorgia ; PETRELLA, Francesca - Août 2023, 120 p.

Si l’évaluation n’est pas nouvelle, elle est devenue un enjeu crucial pour les associations par la nécessité de « rendre compte », de « faire la preuve » de leur utilité et de leur efficacité, notamment dans le cas de l’octroi de fonds publics. Plus globalement, l’évaluation est présentée comme une façon de répondre au besoin de reconnaissance et de légitimité institutionnelle du monde associatif, dans le contexte actuel marqué par la diffusion à grande échelle des principes du nouveau management public. Dans cette perspective, cette revue de littérature vise à fournir des clés de compréhension et d’analyse permettant aux associations de se repérer dans la littérature foisonnante autour de l’évaluation, tout en gardant une posture de vigilance critique afin que la démarche d’évaluation soit réellement au service du projet associatif.

Voir le site

Consentement, éthique, soins et santé - Santé publique France

Santé publique France - AMSELLEM-MAINGUY, Yaëlle (Coord.) ; CARAYON, Lisa (Coord.) ; RAHIB, D. (Collab.) - La Santé en action n° 464, juin 2023, 44 p.

La notion de consentement peut être définie comme un " acte par lequel quelqu'un donne à une décision, dont un autre a eu l'initiative, l'adhésion personnelle nécessaire pour passer à l'exécution ". A tout moment de sa vie l'individu est amené à donner son consentement, et ainsi de décider de ce qu'il souhaite. Ceci vaut bien entendu pour la vie affective et sexuelle pour laquelle la notion de consentement est incontournable. Mais aussi pour la contraception, l'interruption volontaire de grossesse, les consultations médicales, les actes médicaux, l'ensemble des soins, la fin de vie, etc. Ce dossier analyse les conditions que les professionnels de tous champs – santé mais aussi éducation, social, etc. – doivent réunir et toutes les questions qu'ils doivent se poser pour recueillir le consentement des personnes avant tout geste et tout acte.

Voir le site

Éducation à la citoyenneté en Suisse - CFEJ

Commission fédérale pour l'enfance et la jeunesse (CFEJ) - Août 2023, 21 p. (Suisse)

L'éducation à la citoyenneté est un pilier de la démocratie. Dans sa position, la CFEJ examine et donne une appréciation de la situation actuelle et émet des recommandations pour renforcer l'éducation à la citoyenneté tant dans le domaine de l’éducation formelle que non formelle.

Voir le site

Le Pass culture : création et mise en œuvre - La Cour des comptes

La Cour des Comptes - Juillet 2023, 44 p.

Imaginé en 2017, le Pass Culture a connu une phase de préfiguration faisant intervenir une start-up d’État, sous la double tutelle du ministère de la Culture et la direction interministérielle en charge du numérique. Au cours de cette genèse, diverses problématiques de gestion ont été identifiées par la Cour, en particulier un contrôle déficient de la chaîne de la dépense publique et le recours à des consultants extérieurs dans des conditions discutables. Le rapport publié ce jour s’est en revanche concentré sur deux points : la mise en œuvre administrative du dispositif entre 2017 et 2019 d’une part, et les conditions dans lesquelles la SAS remplit aujourd’hui sa mission d’autre part. Sur ces deux sujets, la Cour formule trois recommandations principales.

Voir le site

Apprendre à vivre ensemble - Médiatrice de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur

Ministères de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur - Médiatrice de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur ; BECCHETTI-BIZOT, Catherine - Juillet 2023, 176 p.

L’augmentation du nombre de sollicitations du médiateur se poursuit à un rythme soutenu en 2022. Dans un contexte d’après crise sanitaire, marqué par la montée des individualismes et des incivilités, ces saisines expriment, de manière parfois virulente, l’anxiété grandissante des familles ainsi qu’un besoin accru d’écoute, d’explications et d’équité.

Voir le site

Le réseau Cnous-Crous : points forts, points faibles et évolution possible du modèle - IGÉSR

IGÉSR - BORDRY, Guillaume ; ENGEL, Olivier ; GIRARDIN, Annick ; KERVADEC, Dominique ; RAIMBAULT, Philippe - Inspection générale de l'Éducation, du Sport et de la Recherche (IGÉSR), Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Juillet 2023, 66 p. (Rapport de l'IGÉSR N° 22-23-002B, Avril 2023)

Le rapport analyse la structuration et le fonctionnement de l’un des opérateurs essentiels de "l’expérience étudiante" : le réseau des œuvres universitaires constitué du Centre national des œuvres universitaires (Cnous) et des centres régionaux (Crous). Il en identifie les forces et les faiblesses et propose des pistes d’évolution du modèle actuel. Dans un contexte de précarité étudiante de plus en plus marquée, la succession des crises traversées depuis 2020 a mis au jour l’importance de l’articulation entre les conditions de vie des étudiants et la réussite de leur parcours dans l’enseignement supérieur. Replacer l’étudiant au centre des politiques d’enseignement supérieur implique d’établir une continuité entre son orientation, son accueil, son cursus, ses activités péri-universitaires, son engagement sur le campus et hors du campus, et son insertion professionnelle.

Voir le site

Appel à projets prépa-apprentissage : quel bilan ? - DARES

DARES - Août 2023

L’appel à projets (AAP) Prépa-apprentissage est un programme du Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC), lancé par le Haut-commissariat aux compétences fin 2018 afin de développer l’accompagnement des jeunes vers l’apprentissage. Il s’agissait de financer des projets innovants visant à faciliter l’accès à l’apprentissage des jeunes les plus vulnérables en leur proposant un accompagnement personnalisé dans une logique de sas et à sécuriser les parcours en apprentissage par une politique de prévention des ruptures de contrat. Cette synthèse vise à restituer les conclusions des évaluations qualitatives réalisées dans le cadre du marché d’études d’évaluation de l’AAP Prépa-apprentissage lancé en 2020 par la DARES sous l’égide du comité scientifique d’évaluation du PIC. Ces travaux ont porté sur un échantillon de 20 projets lauréats de l’AAP.

Voir le site

Rapport d'information déposé (....) en conclusion des travaux de la mission d’information chargée de dresser un panorama et un bilan de l’éducation prioritaire - Assemblée nationale

Assemblée nationale - CHUDEAU, Roger (Président, RN, Loir-et-Cher) ; CAREL, Agnès (Rapporteure, Horizons, Seine-Maritime) - Commission des affaires culturelles et de l’éducation - Juillet 2023, 171 p.

Le rapport comprend trois parties : la première partie dresse un panorama des principes fondamentaux de l’éducation prioritaire et en décrit les principales étapes, la deuxième partie établit un bilan et la troisième partie propose des perspectives concernant le périmètre, l’organisation administrative et le pilotage de l’éducation prioritaire. 52 recommandations sont ainsi présentées.

Voir le site

Confiance en soi et choix d’orientation sur Parcoursup : Enseignements d’une intervention randomisée - IPP

Institut des politiques publiques (IPP) - Note IPP n°93 - TERRIER, Camille ; SCHMACKER, Renke ; HAKIMOV, Rustamdjan - Juillet 2023, 7 p.

Il existe de fortes inégalités d’accès à l’enseignement supérieur aujourd’hui en France. En particulier, l’accès aux formations prestigieuses et aux professions les mieux payées varie considérablement selon le genre et l’origine sociale. Cette note s’intéresse à un facteur potentiellement clé dans les choix d’orientation des lycéens : leur niveau de confiance en soi.

Voir le site

Panel de bacheliers 2014 : stratégies d’orientation, réorientations disciplinaires, mobilité géographique - SIES

DEPP - Éducation & formations, n° 105 - Juillet 2023, 146 p.

Ce numéro est un numéro d’articles concernant le devenir des bacheliers dans l’enseignement supérieur, et d’articles plus méthodologiques en économétrie pour l’un, en psychométrie pour l’autre. Il propose un dossier thématique consacré à des travaux réalisés par un groupe d’exploitation du panel de bacheliers 2014, mis en œuvre par le SIES-MESR.

Voir le site

Ressources des jeunes à la fin de leur parcours de placement à l’Aide sociale à l’enfance - INJEP

INJEP - Notes et Rapports, 2023/06 - FRECHON, Isabelle ; MARQUET, Lucie ; BREUGNOT, Pascale (participation de) - Juillet 2023, 54 p. (Rapport d'étude)

Sur quelles formes de ressources les jeunes placés par l’Aide sociale à l’enfance (ASE) peuvent-ils s’appuyer pour vivre leur transition à l’âge adulte au moment précisément où les aides de la protection de l’enfance cessent, et quelles sont alors leurs conditions matérielles d’existence ? S’appuyant sur l’Étude longitudinale sur l’accès à l’autonomie après un placement (ELAP, INED, laboratoire Printemps), cette recherche contribue à la question en s’intéressant aux multiples ruptures provoquées par l’arrêt des aides en droit spécifique pour une jeunesse vivant dans une société où la politique d’aide aux jeunes en France repose avant tout sur le principe d’obligation des parents à subvenir aux besoins de leurs enfants. L’approche en termes de ressources vise à mesurer les forces et faiblesses de l’entourage, des parcours scolaire et professionnel, des conditions de logement et d’accompagnement par les institutions de droit commun une fois que la prise en charge par l’ASE s’arrête.

Voir le site

Transferts parentaux vers les jeunes adultes: impacts et implications en termes de politiques redistributives - IPP

Institut des politiques publiques (IPP) - Synthèse du rapport IPP n°44 - DUCHESNE, Sylvain ; DUTRONC-POSTEL, Paul ; FABRE, Brice ; et al. - Juillet 2023, 11 p.

Les jeunes adultes sont particulièrement concernés par les difficultés économiques et sociales, notamment par la pauvreté et le chômage : les 18-24 ans sont, selon l’Insee, la catégorie d’âge ayant le taux de pauvreté le plus élevé. Se pose ainsi la question des dispositifs de redistribution à mettre en place à destination des jeunes adultes. En parallèle, les ressources des jeunes adultes sont, pour plusieurs raisons, difficilement mesurables, notamment du fait qu’ils peuvent recevoir des aides financières de la part de leur famille. Plus largement, se pose la question de l’âge de l’indépendance financière et de la manière de la définir dans le cadre des dispositifs de redistribution.

Voir le site

Les Maisons sport-santé : des enjeux de coordination, de légitimation et de financement - INJEP

INJEP Analyses & Synthèses n° 69 - OUALHACI, Akim - Juin 2023, 4 p.

Les Maisons sport-santé (MSS) sont des structures créées en 2019 dans le cadre de la stratégie nationale sport-santé. Elles visent à lutter contre la sédentarité et ses conséquences néfastes sur la santé publique, notamment l’obésité et les maladies cardiovasculaires, en ciblant prioritairement les personnes atteintes d’affections de longue durée et les publics éloignés de l’activité physique et sportive. Les résultats de l’enquête que l’INJEP a menée auprès de trente MSS mettent en lumière une adhésion forte des coordinateurs et coordinatrices de ces Maisons à la politique de développement du sport-santé. Ils soulignent cependant que leur développement se heurte à plusieurs obstacles : les difficultés à mobiliser les médecins et à atteindre tous les publics, ainsi que l’insuffisance de financements pérennes.

Voir le site

Maisons sport-santé : l’émergence et la structuration d’un nouvel instrument d’action publique - INJEP

INJEP - Notes et Rapports, 2023/05 - OUALHACI, Akim - Juin 2023, 104 p. (Rapport d'étude)

Cette étude menée en 2021-2022 vise à comprendre la création et la structuration des maisons sport-santé en tant que nouvel instrument d’action publique. À cette fin, elle analyse les appropriations et les cadrages locaux de la politique publique de sport-santé en apportant des éléments de réponse à la question suivante : comment la question du sport-santé, dont s’est récemment emparée l’action publique, a-t-elle été appropriée et coordonnée sur le terrain à travers ces maisons sport-santé ; comment façonne-t-elle et différencie-t-elle localement le rapport à la santé et à l’activité physique et sportive ?

Voir le site

Les associations au défi des données numériques - INJEP

INJEP - Les Cahiers de l'action, n°60 - Juin 2023, 102 p.

Évoquer la question de la place et des usages de la donnée au sein du monde associatif s’apparente à un défi tant les dimensions du problème sont nombreuses et les actualités foisonnantes : règlement général sur la protection des données (RGPD), open data, données personnelles, sécurité, réseaux, entre autres. Pour aborder cette question dans un Cahier de l’action, le choix a été fait de ne pas résumer la réflexion sur ces usages à l’inventaire des problèmes techniques mais de la saisir dans la perspective globale des effets du développement du numérique dans la société, et en particulier dans le monde associatif. Comment une réflexion globale sur la place de la donnée peut-elle influer sur la gestion associative, sur les modalités d’animation et de gouvernance des collectifs associatifs ? Invite-t-elle à envisager de nouvelles façons de collaborer (avec le monde académique ou les pouvoirs publics) et à des alliances dans le travail d’amélioration de la connaissance sur le fait associatif ?

Voir le site

Laissez-nous réaliser nos rêves ! L’insertion sociale et professionnelle des jeunes sortant des dispositifs de protection de l’enfance - COJ / CNPE

Conseil d’orientation des politiques de jeunesse (COJ) ; Conseil national de la protection de l’enfance (CNPE) - Commission de l’insertion des jeunes - Juin 2023, 88 p.

En 2023, plus de 35 000 jeunes majeurs bénéficient d’une mesure de la protection de l’enfance. Même si leur nombre est en augmentation ces dernières années, la mise en œuvre effective de leurs droits fondamentaux reste un parcours du combattant. Les premiers concernés dénoncent les difficultés d’accès aux études supérieures, au logement autonome, mais aussi aux soins. Ce rapport formule plusieurs propositions concrètes visant l’amélioration effective du sort de ces jeunes vulnérables. L'une vise l'Etat à s'engager pour garantir une aide financière à ces jeunes, une autre s'adresse aux départements pour leur assurer un accompagnement obligatoire.

Voir le site

Violences sexuelles durant l’enfance et l’adolescence : des agressions familiales dont on parle peu - INED

INED - Population et Sociétés n° 612 - MARSICANO, Elise ; BAJOS, Nathalie ; POUSSON, Jeanna-eve - Juin 2023, 4 p.

Les mouvements féministes, suivis de celui #metoo, ont fait prendre conscience de l’ampleur des violences sexuelles et aidé les personnes agressées à en parler. Toutefois, les agressions sexuelles, particulièrement celles subies pendant l’enfance et dans la famille, restent difficiles à révéler. À partir d’une enquête inédite, Elise Marsicano, Nathalie Bajos et Jeanna-eve Pousson caractérisent ces violences selon le type d’agresseur et décrivent à qui les personnes abusées durant leur enfance en parlent lorsqu’elles y parviennent.

Voir le site

Restitution des Rencontres jeunesse de Matignon. 21 juin 2023 - Première ministre

Première ministre - Juin 2023, 16 p. (Dossier de presse)

Dans le cadre du Conseil national de la refondation (CNR) consacré à la jeunesse, qui s'est tenu en décembre 2022, la Première ministre a lancé les Rencontres jeunesse de Matignon. Après cinq cycles de rencontres, Elisabeth Borne a présenté ce mercredi 21 juin la feuille de route du gouvernement, annonçant un panel de mesures en direction des jeunes telles que le permis de conduire dès 17 ans, la mise en place d'un pass train réservé aux jeunes âgés entre 18 et 20 ans engagés ou la rénovation de résidences étudiantes. D'autres mesures donneront lieu à un comité interministériel de la jeunesse à l'automne prochain.

Voir le site

Jeunes en service civique : des parcours comme les autres ? - CEREQ

CEREQ Bref, n° 441- MAILLARD, Dominique ; ROBERT, Alexie - Juin 2023, 4 p.

Depuis sa création en 2010, le service civique a connu une diversification de ses enjeux et de ses usages. L’analyse de son rôle dans le processus d’insertion professionnelle des jeunes souligne à la fois l’importance du moment de sa réalisation dans les trajectoires individuelles, celle du niveau de diplôme et du type de formation des jeunes engagés. Conduite à l’initiative de l’Agence du service civique et à partir de l’enquête Génération 2017, l'étude du Céreq permet d’enrichir la connaissance des jeunes volontaires et de comparer leurs trajectoires d’insertion avec celles des autres jeunes de la génération.

Voir le site

Apprentissage : un bilan des années folles - OFCE

OFCE - COQUET, Bruno - Policy in Brief n° 117, juin 2023, 18 p.

Le Policy Brief « Apprentissage : un bilan des années folles » revient sur les raisons du succès de ce dispositif auprès des jeunes, des employeurs, des organismes de formation. Il fournit également une évaluation comptable détaillée de son coût, puis interroge son efficience et sa soutenabilité pour les finances publiques.

Voir le site

L’évaluation de la loi n° 2019-791 du 26 juillet 2019 pour une école de la confiance - Assemblée Nationale

Assemblée nationale - BANNIER, Géraldine ; LEGAVRE, Jérôme - Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire - Juin 2023 – 145 p. (Rapport d'information, n°1331)

Ce rapport sur l'évaluation de la loi du 26 juillet 2019 pour une école de la confiance montre que plusieurs mesures n'ont pas atteint leurs objectifs. Instruit par deux députés de bords politiques différents, les analyses et les recommandations divergent.

Voir le site

L'enseignement privé sous contrat - La Cour des Comptes

La Cour des Comptes - Juin 2023, 159 p. (rapport) + 16 p. (synthèse)

L’enseignement privé sous contrat regroupait à la rentrée 2022 plus de 2 millions d’élèves, soit 17,6 % des effectifs scolarisés, dans un peu plus de 7 500 établissements. Créé par la loi du 31 décembre 1959, dite loi Debré, le régime de l’enseignement privé sous contrat associe au service public de l’éducation des classes au sein d’écoles et d’établissements privés passant avec l’État un contrat aux termes duquel ils prennent certains engagements, comme la conformité aux programmes définis par le ministère de l’Education nationale et l’absence de discrimination dans l’accueil des élèves. (...) Le rapport de la Cour des Comptes revient sur l’organisation et le financement de l’enseignement privé, en s’attachant notamment à décrire l’évolution de la mixité sociale et scolaire dans ces établissements. Il souligne également les caractéristiques de leur gestion et les difficultés à proposer une rénovation de la relation contractuelle entre l’enseignement privé et l’État.

Voir le site

Pour une meilleure connaissance du fait associatif en Europe - IFMA

Institut français du Monde associatif (IFMA) - HUMMEL, Siri ; JANßEN, Vinzenz - Mars 2023, publié en mai 2023, 36 p.

L’objectif de ce livre blanc sur la connaissance du fait associatif en Europe est de permettre une meilleure reconnaissance de la contribution à la société et à la démocratie du fait associatif, c’est-à-dire de l’engagement citoyen collectif dans des organisations instituées ou des mouvements informels. Il vise également à mobiliser la recherche pour favoriser le renforcement des capacités des associations européennes. Enfin, il entend mettre en lumière un large éventail de sujets de recherche d’intérêt pour le monde associatif, ainsi que les angles morts de la connaissance. À travers cette démarche, ses auteurs souhaitent contribuer à rapprocher le monde de la recherche, les associations et leurs partenaires publics et privés.

Voir le site

Cette génération Y qui bouleverse le monde du travail - La Dépêche, 31/05/2023

La Dépêche, 31 mai 2023, Bertrand Chomeil (accès réservé)

« Quelles sont les attentes des jeunes générations dans le monde du travail ? », était le thème au menu d’une table ronde organisée par la CCI à l’Agropole. Riche d’enseignements.

Voir le site

CNLE : les leçons du « choc de participation » - CNLE

Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE) - AUBERT, Delphine (rapporteure) ; Groupe de travail « Participation » - Mai 2023, 44 p.

En 2020, suite au choc de participation souhaité par le président de la République, le nombre de personnes concernées par la pauvreté et la précarité (5ème collège) au sein du CNLE est passé de 8 à 32, soit 50 % des membres. Ce rapport a pour objectif de tirer les enseignements des trois années révolues d’un mandat au cours duquel le Conseil a eu à s’adapter à ces deux changements structurels majeurs. Il s’interroge notamment sur les conditions nécessaires pour garantir une meilleure participation de l’ensemble des membres du CNLE. Il a ainsi observé que "les personnes en emploi ou les jeunes en situation fragile sont difficilement mobilisables".

Voir le site

Les chiffres clés de la jeunesse 2023 - INJEP

INJEP - Mai 2023, 59 p.

Avec cette édition des chiffres-clés de la jeunesse 2023, l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire, qui porte le service statistique ministériel chargé de la jeunesse, de la vie associative et des sports, rend accessible un ensemble d’indicateurs de référence sur les questions de jeunesse. Les chiffres-clés mobilisés dans ce recueil se focalisent sur la tranche d’âge des 15-29 ans. Pour autant, selon les sources statistiques mobilisées, les catégories d’âges peuvent varier (16-29 ans, 18-24 ans, 15-24 ans, 18-34 ans, etc.). Ce recueil est le fruit d’une collaboration avec les services statistiques ministériels, l’INSEE et les organismes publics producteurs de données sur la jeunesse. Il propose aux acteurs de jeunesse et au grand public de mieux connaître les spécificités des jeunes en mobilisant les dernières données disponibles dans des domaines aussi variés que la démographie, l’éducation, l’emploi, l’engagement et la participation, les loisirs, le sport, la culture, la justice, ou encore la santé.

Voir le site

Comment l’âge de sortie des études initiales s’articule‐t‐il avec le début de carrière professionnelle ? - DARES

DARES - GUYON, Marie ; MARKHZOUM, Sonia - Mai 2023, 23 p.

Cette étude de la DARES s'intéresse à l'incidence de la durée des études sur l'insertion professionnelle et l'évolution de l'âge d'entrée dans leur premier emploi. Elle montre aussi que de plus en plus de personnes travaillent tout en poursuivant leurs études.

Voir le site

Mise en œuvre de 30 minutes d’activités physiques quotidiennes dans les établissements pour enfants en situation de handicap - IGAS / IGESR

IGAS ; IGESR - GUEYDAN, Geneviève ; GRAFTO, Myriam ; KALLENBACH Sacha - Avril 2023, 90 p. (Rapport) - Publié en ligne en mai 2023

Le rapport de l’IGAS et l’IGESR définit les conditions de déploiement dans les établissements pour enfants en situation de handicap, de 30 mn d’activités physiques quotidiennes (APQ).

Voir le site

La médecine scolaire et la santé à l’école - Assemblée nationale

Assemblée nationale - REDA, Robin (Rapport spécial) - Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire - Mai 2023, 69 p.

Malgré des objectifs ambitieux, des personnels fortement impliqués et le constat partagé de son importance, la politique de santé à l’école peine à pleinement prendre en charge ses missions. Au sein du ministère de l’Education nationale, la priorité est toujours donnée à l’instruction, qui reste la mission centrale de l’enseignement scolaire. Le rapporteur spécial considère néanmoins que la place de la santé scolaire dans les politiques éducatives devrait être largement revalorisée. Dans la mesure où tout problème de santé chez un enfant affecte nécessairement sa réussite scolaire, leur repérage et leur prise en charge précoce permettent de mettre en place des solutions pédagogiques adaptées. Par ailleurs, la présence de personnels formés à l’accompagnement des élèves à besoins éducatifs particuliers est également un vecteur de renforcement de l’attractivité du métier des enseignants, en rompant leur isolement face aux situations difficiles et en leur proposant le soutien d’adultes compétents.

Voir le site

Où va l'enseignement supérieur ? Enjeux, continuité, ruptures - Revue Diversité

Revue Diversité n°202 Vol.1 - Mai 2023 - Ifé-ENS de Lyon,

Où va l’enseignement supérieur ? Ce double numéro de Diversité – et les 28 contributions qui le composent – propose d’expliciter et analyser les transformations qui le traversent (parties 1 et 2) et leurs impacts sur les formations telles qu’elles se déploient (partie 3) comme sur les parcours des étudiants (partie 4). Car, avec sa généralisation, il est urgent de prendre conscience que l’enseignement supérieur occupe une nouvelle place dans la société. Parce qu’il n’est plus réservé à une élite, et même s’il reste particulièrement fragmenté et segmenté, il est devenu l’horizon commun pour l’ensemble des générations présentes et à venir. C’est donc là, plus qu’avant, que se définira le monde de demain et s’élaboreront les connaissances et les outils qui permettront de faire société et de rendre notre monde habitable durablement.

Voir le site

"Apprendre dans le travail", une autre voie vers la qualification - CEREQ

CEREQ Bref, n° 437 - CHATAGNON, Anaîs ; FOURNIER, Christine ; KOGUT-KUBIAK, Françoise ; SGARZI, Matteo - Mai 2023, 4 p.

Bon nombre de jeunes quittent le système éducatif sans qualification. Pour la plupart d'entre eux issus de milieux ou de zones périphériques urbaines ou rurales, l'accès à l'appareil formel de formation ne va pas de soi. "Apprendre dans le travail" représente une alternative. A partir d'une étude réalisée en Argentine, en France, au Maroc et au Sénégal dans le secteur du BTP, ce numéro de Céreq Bref s'intéresse aux conditions qui favorisent le développement et la reconnaissance des compétences par le biais des "apprentissages dans le travail".

Voir le site