Plus éduqués, plus informés, plus connectés… les jeunes entretiennent un rapport nouveaux aux politiques. Ils sont passés d’une culture de déférence à une culture de la distance. Autrement dit : d’une figure du militant total, à un militant post-it, qui choisit les moyens, les causes et les niveaux d’implication.

À la une

L’INJEP installe le Conseil scientifique de l’évaluation du plan « 1 jeune, 1 mentor » Actualité

Les projets retenus pour l’appel à projets Jeunesses et logements Actualité

L’enquête IDJEPS Actualité

Les acquisitions du centre de ressources de janvier Vidéo

Appel d’offres pour évaluer dix expérimentations contre l’illettrisme des jeunes dans les DOM Actualité