Plus éduqués, plus informés, plus connectés… les jeunes entretiennent un rapport nouveaux aux politiques. Ils sont passés d’une culture de déférence à une culture de la distance. Autrement dit : d’une figure du militant total, à un militant post-it, qui choisit les moyens, les causes et les niveaux d’implication.

À la une

Enquête statistique pilote sur les accueils collectifs de mineurs Actualité

Appel à projets Jeunesses et logements Actualité

Les acquisitions du centre de ressources de septembre Vidéo

Les acquisitions du centre de ressources de juillet Vidéo

Appel à projets sur l’animation socioculturelle Actualité