BAFA/BAFD 2011-2021

L’INJEP produit chaque année des statistiques sur les diplômes BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) et BAFD (Brevet d’aptitude aux fonctions de directeurs) délivrés. Ces deux diplômes permettent d’encadrer à titre non professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en accueils collectifs de mineurs (séjours de vacances ou accueils de loisirs principalement). Les statistiques présentées détaillent en particulier le nombre de diplômes délivrés dans l’année et le profil des diplômés.

Elles s’appuient sur la base de données BAFA-BAFD de la Direction de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et de la Vie Associative (DJEPVA) mise en place en 2010 pour le suivi administratif des formations BAFA et BAFD.

Données relatives aux diplômes BAFA et BAFD période 2011-2021

 

Données statistiques relatives aux diplômes non professionnels BAFA et BAFD du secteur de l’animation

En 2021, 33 600 Brevets d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur (BAFA) et 1 400 Brevets d’Aptitude aux Fonctions de Directeur (BAFD) ont été délivrés.

Après une année 2020 fortement perturbée par la crise sanitaire et la chute de 12 000 du nombre de nouveaux diplômés BAFA en un an (soit – 28 % entre 2019 et 2020), leur nombre remonte légèrement de 2 600 (soit + 8 % entre 2020 et 2021) sans retrouver pour autant son niveau d’avant crise.

Malgré la reprise de l’activité des accueils collectifs de mineurs, voie naturelle pour la validation du stage pratique permettant l’obtention de ce diplôme, les protocoles sanitaires de début 2021 et les confinements ont conduit à l’annulation des stages de formation au BAFA du printemps. Seules certaines formations ayant pu être reportées au mois de juin, la reprise de la délivrance des BAFA reste donc modeste.

À noter qu’avant la crise sanitaire, le nombre de BAFA délivrés avait déjà baissé de près de 12 000 (- 22 %) entre 2016 et 2019, passant d’un pic de 54 800 à 42 900. Ce recul rapide en trois ans seulement était intervenu concomitamment à l’assouplissement de la réforme des rythmes éducatifs et le retour à la semaine de quatre jours de classe dans la plupart des communes.

Le nombre de BAFD délivrés, qui avait dépassé 2 300 en 2018 s’établit en 2021 au niveau historiquement bas de 1 400 (- 600 nouveaux diplômés en 2021 par rapport à 2020, soit -29 % en un an). Amorcé en 2019, le recul du nombre de BAFD a été amplifié par la crise sanitaire du fait de la contraction de l’activité des accueils collectifs de mineurs avec hébergement mais aussi la chute du nombre de nouveaux diplômés du BAFA, diminuant de fait le vivier des potentiels candidats au BAFD.

Le secteur de l’animation reste très féminisé puisque plus des deux-tiers des diplômés 2021 du BAFA (69 %) et du BAFD (68 %) sont des femmes.

Le BAFA, accessible dès 17 ans et sans condition d’expérience, attire un public jeune : l’âge médian à l’obtention de ce diplôme est de 19 ans en 2021.

Le BAFD est quant à lui accessible à partir de 18 ans sous condition d’expérience (la possession du BAFA étant l’un des prérequis). Il s’adresse à des individus souhaitant accéder à des postes à responsabilités au sein des accueils collectifs de mineurs. L’âge médian à l’obtention du BAFD s’établit à 32 ans en 2021.

 

Sources et méthodes

Le BAFA et le BAFD sont deux diplômes permettant d’encadrer à titre non professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en accueils collectifs de mineurs (colonies de vacances ou accueils de loisirs principalement).

Les données présentées ici ont été produites à partir de la base de données BAFA-BAFD mise à disposition auprès de l’INJEP par la Direction de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et de la Vie Associative (DJEPVA).

Cette base de données, mise en place à partir de 2010, accessible aux candidats, aux services déconcentrés et aux organismes de formation, permet le suivi administratif des formations BAFA et BAFD.

 

Renaud FOIRIEN, chargé d’études statistiques à l’INJEP

Le BAFA et le BAFD sont deux diplômes permettant d’encadrer à titre non professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en accueils collectifs de mineurs (séjours de vacances ou accueils de loisirs principalement).

Les données présentées ici ont été produites à partir de la base de données BAFA-BAFD mise à disposition auprès de l’INJEP par la Direction de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et de la Vie Associative (DJEPVA).