PROGRAMME

 

Le prochain numéro de la revue Agora débats/jeunesses consacre un dossier à l’évolution du rôle des « professionnels de jeunesse » et de leurs métiers. A cette occasion, l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) organise une conférence-débat le mardi 19 octobre au CROUS de Paris. 

 

Sous l’effet des transformations successives de l’action publique notamment, la catégorie des « professionnels de jeunesse » s’apparente aujourd’hui en France davantage à une constellation d’acteurs hétérogènes qu’à un groupe professionnel homogène. Le numéro 89 d’Agora débats/jeunesses (à paraître le 15 octobre) invite à réfléchir sur les dynamiques de recomposition de leur rôle et de leurs activités. Il s’appuie sur des recherches menées auprès de professionnels qui interviennent dans des domaines aussi divers que l’animation, la prévention, l’insertion, la culture ou l’action municipale.

 

Entre territorialisation de l’action et nouvelle gestion publique, entre « nouveaux » problèmes et risques sociaux et modification des référentiels d’intervention, ces professionnels font en effet face à des demandes sociales et politiques aussi disparates que fluctuantes.

 

Une discussion autour de ces questions sera proposée le 19 octobre prochain à l’occasion d’une conférence-débat organisée au CROUS de Paris.



INTERVENANTS

 

  • Valérie Becquet, professeure des universités en sciences de l’éducation, Cergy Paris Université, laboratoire EMA, et coordinatrice du numéro 89

 

  • Fanny Salane, maitresse de conférences en sciences de l’éducation, université Paris Nanterre, laboratoire CREF

 

  • Lise Demailly, professeure des universités en sociologie, université de Lille, laboratoire Clersé

 

  • Bruno Jarry, directeur général de Cultures, loisirs, animations de la ville d’Issy-les-Moulineaux (CLAVIM)

 

Animation de la conférence :

 

Yaëlle Amsellem-Mainguy, chargée d’études et de recherche à l’INJEP, rédactrice en chef de la revue Agora débat/jeunesses

 

 

PLAN