PROGRAMME

A la veille des prochaines élections municipales et dans un contexte de « crise des vocations », l’INJEP s’est intéressé aux jeunes élus et organise, le 5 février prochain à l’Association des maires de France (AMF), une présentation des résultats de l’enquête « Y a-t-il un âge en politique ? Parcours de jeunes maires en France ».

 

Au vieillissement accru des élus municipaux observé depuis les années 1980 (la proportion des maires de moins de 40 ans est passée de 12,16 % en 1983 à 3,8 % en 2014), s’ajoute depuis quelques années une « crise de la vocation », illustrée par un recul du nombre de jeunes candidats à la fonction de maire et l’augmentation du nombre de démissions.

Pourtant, de jeunes citoyens s’investissent pour leur commune. Ils étaient 518, entre 18 et 35 ans, à avoir été élu en 2014. L’enquête menée par l’INJEP se penche sur les parcours personnels et politiques de ces jeunes maires et sur leur engagement. Quelles ont été leurs motivations ? Existe-t-il des spécificités liées à l’âge dans l’exercice de la fonction et le rapport aux administrés ? Quelles difficultés rencontrent-ils ?

Le 5 février à l’AMF, Laurent Lardeux, chargé d’étude et de recherche à l’INJEP et Isabelle Lacroix, chercheuse associée à l’INJEP et post-doctorante au laboratoire CNRS Printemps, présenteront leurs résultats aux côtés de Rémi Lefebvre, politiste spécialiste de ces questions puis discuteront les problématiques soulevées par l’enquête avec l’ensemble des maires et des citoyens présents.



INTERVENANTS

– Isabelle Lacroix, chercheuse associée à l’INJEP, post-doctorante Printemps – UVSQ/Paris Saclay
– Laurent Lardeux, chargé d’études et de recherche, INJEP
– Rémi Lefebvre, professeur de science politique, Université Lille-2, chercheur au CERAPS – CNRS

Avec les témoignages et les retours d’expérience de deux jeunes maires.

PLAN