Coéducation et confiance en soi : des leviers pour lutter contre l’illettrisme des jeunes ultramarins


Pour tenter de lutter contre un taux d’illettrisme trois à six fois plus élevé dans les territoires d’outre-mer qu’en France métropolitaine, le Fonds d’expérimentation pour la jeunesse a testé plusieurs dispositifs auprès d’élèves de l’école élémentaire au lycée en passant par l’apprentissage.

Texte intégral


Parmi les enseignements principaux, le travail de coéducation mobilise l’ensemble des équipes pédagogiques, mais aussi des intervenants, experts de ces questions, et les familles qui sont des leviers déterminants dans l’évolution positive de la confiance  en eux des élèves et de leurs résultats. Pour atteindre ces objectifs,  la valorisation des langues maternelles et la reconnaissance du bilinguisme semblent être des pistes intéressantes


Informations complémentaires


Auteurs : Samuel James, Aude Kerivel, Ali-Said Abderemane Cheik, chargés d’études et d’évaluation, INJEP