Cultures et culturalisme dans la prise en charge des jeunes


Alors que les jeunes « migrants » et « issus de l’immigration » ont été construits en problème public depuis les années 1980 en France, il s’agit ici d’apporter une contribution aux travaux sur le culturalisme et l’encadrement des jeunes faisant l’expérience de la minoration ethnoraciale. Les études empiriques sur différents cas de prise en charge de jeunes réunies dans ce dossier d’Agora visent ainsi à examiner comment des acteur·trice·s institutionnel·le·s et leurs publics mobilisent la notion de culture dans les espaces éducatifs et ceux de l’intervention sociale (école, travail social, justice des mineurs, protection de l’enfance). La « culture » et la « culture d’origine » des publics sont-elles uniquement invoquées par les professionnel·le·s lorsqu’il est question de personnes altérisées sur le plan ethnoracial ? Ces termes sont-ils alors employés comme un euphémisme pour ne pas utiliser ceux controversés de « race » ou d’« ethnie » ?