De spectateurs à créateurs : multiplicité des pratiques culturelles et artistiques des jeunes


Non seulement les 18-30 ans multiplient les activités culturelles, bien plus que l’ensemble des Français mais ils les combinent par ailleurs en véritables « omnivores » culturels. Tout le contraire des préjugés tenaces qui les décrivent comme des consommateurs passifs et solitaires d’offres numériques, peu créatifs et peu curieux, restreignant la palette de leurs pratiques culturelles aux nouvelles technologies, au détriment des activités culturelles traditionnelles. Les 18-30 ans constituent de loin la classe d’âge la plus active et créative, même si d’importantes différences dans les activités culturelles sont observées en fonction des origines sociales. Ces pratiques et activités culturelles constituent l’un des traits saillants de l’édition 2019 du Baromètre DJEPVA sur la jeunesse.

En savoir plus