Accueil » Déploiement du Service national universel sur l’ensemble du territoire français

Déploiement du Service national universel sur l’ensemble du territoire français

Évaluation qualitative des séjours de cohésion de février 2022


L’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) a été missionné pour réaliser l’évaluation du du Service national universel (SNU). Après une phase de préfiguration conduite au cours de l’année 2019 sur 13 sites qui expérimentaient ce nouveau dispositif, le SNU a été étendu en 2021 à l’ensemble des départements de France métropolitaine et des départements et régions d’outre-mer. Ces premières éditions ont donné lieu à plusieurs enquêtes quantitatives et qualitatives, synthétisées notamment dans deux rapports d’évaluation. La montée en charge du SNU se poursuit en 2022, avec l’organisation de trois séjours successifs en février, juin et juillet. L’INJEP a souhaité prolonger la démarche d’évaluation en engageant une enquête qualitative spécifique aux séjours de cohésion de février 2022, afin notamment de mieux comprendre les effets induits par l’organisation d’un séjour de cohésion SNU en hiver et sur le temps scolaire. Cette nouvelle enquête permet également d’approfondir certains questionnements des évaluations conduites en 2019 et 2021. Trois études de cas ont ainsi été menées sur des sites SNU aux profils variés (avec des différences portant sur la zone scolaire, les caractéristiques géographiques des départements, la taille de sites, etc.). Au total, 43 observations de terrain et 96 entretiens ont été réalisés pendant les séjours de cohésion entre le 14 et le 25 février 2022, et en amont et en aval de ceux-ci, avec les principaux acteurs du dispositif à l’échelon régional et départemental.

L’enquête rend ainsi compte des différentes modalités de mise en œuvre du cahier des charges SNU, tant en matière de gouvernance au niveau territorial que de recrutement et de gestion des ressources humaines, ou encore de management des équipes encadrantes. Elle aborde également l’organisation et la gestion opérationnelle des sites et des séjours, ainsi que les choix pédagogiques réalisés par les équipes des centres SNU. Enfin, la démarche permet d’éclairer l’expérience du SNU telle qu’elle a été vécue par les jeunes volontaires, et d’analyser notamment l’articulation entre le temps scolaire et celui du SNU (continuité éducative).