Effets des séjours à l’étranger sur l’insertion des jeunes. Des bénéfices inégaux selon l’origine sociale


Dans quelle mesure les séjours à l’étranger pendant les études favorisent- ils l’employabilité et l’insertion des jeunes sur  le marché du travail ? L’exploitation de données nouvelles issues de l’enquête « Génération 2013 » fait apparaître que  les différences entre jeunes dans l’accès à la mobilité se doublent de disparités dans la valorisation de celle-ci au sein des parcours professionnels. Les jeunes d’origine modeste et les moins qualifiés pâtissent de cette situation. La mobilité internationale semble  en effet surtout influer sur la qualité des emplois obtenus :  les jeunes ayant effectué un séjour d’études long et diplômant  ou des stages certifiants, qui sont généralement issus de milieux plus favorisés, accèdent plus facilement que les autres aux emplois  de cadre, et à un meilleur salaire.

En savoir plus