Les jeunes dans les politiques du conseil régional de Bretagne : entre recompositions sectorielles et dynamiques partenariales


Au cours des dix dernières années, le conseil régional de Bretagne a positionné la jeunesse comme l’un des enjeux prioritaires de son action, tant à travers ses différentes interventions sectorielles – dans les domaines des lycées, de la formation professionnelle, de l’information et de l’orientation, de la citoyenneté et de la mobilité à l’international, ou encore des transports – que dans une perspective transversale et partenariale – dont l’organisation, à partir de 2018, d’une démarche de dialogue structuré constitue l’une des déclinaisons les plus récentes. L’action du conseil régional s’inscrit plus largement dans une dynamique historiquement ancrée de partenariat à l’échelle de ce territoire, qui n’a de surcroît été affectée ni par le mouvement de redécoupage des limites régionales opéré par la loi du 16 janvier 2015 ni par l’évolution des majorités politiques issues des élections régionales de décembre 2015.

Après un retour historique sur les dynamiques sociopolitiques ancrées sur le territoire breton, cette étude monographique, réalisée en partenariat avec le laboratoire Arènes et la chaire Territoires et mutations de l’action publique, explore tout d’abord la manière dont les enjeux relatifs à la jeunesse se structurent au sein des politiques sectorielles portées par le conseil régional de Bretagne. Elle étudie, ensuite, les modalités par lesquelles ces enjeux sont pris en compte d’un point de vue transversal au sein de la collectivité régionale et comment ceux-ci s’insèrent, notamment à travers l’organisation d’une démarche de dialogue structuré, dans la construction d’un partenariat à l’échelle du territoire, tant avec les autres niveaux de collectivité territoriale et les services de l’État qu’avec les acteurs institutionnels et associatifs.

Ce rapport prend place dans un programme de recherche plus large, initié en 2018 au sein de l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire, portant sur les politiques de jeunesse des conseils régionaux. Il sera complété par la publication d’un rapport d’étude croisant l’analyse approfondie de trois situations régionales et une perspective sur l’ensemble des conseils régionaux de France métropolitaine.


libero Donec elit. tristique risus. dolor. mattis