Les modèles socio-économiques du tiers secteur en Europe

Approches analytiques, contraintes et évolutions


La diversité des modèles socio-économiques associatifs en Europe alimente aujourd’hui de nombreux débats. Dans ce foisonnement hétérogène, la littérature européenne tente de poser les principaux enjeux : mieux comprendre la nature même de ce que constitue le tiers secteur pour mieux l’identifier et le définir, pour appréhender ses marges d’évolution et identifier les freins à son développement. C’est dans ce contexte que cette étude propose un aperçu des modèles socio-économiques du tiers secteur au niveau européen. Afin de mieux cerner les différents modèles existants, il conviendra de présenter les racines historiques qui ont présidé à leur mise en place.

Le rapport des organisations du tiers secteur aux États, aux Églises, à la société civile et au marché, leur mode de gouvernance et de financements, ainsi que leurs rapports au bénévolat et au salariat sont également des grilles de lecture intéressantes pour comprendre la structuration de leurs modèles économiques. En complément de la revue de littérature publiée par l’INJEP en 2019 sur les modèles socio-économiques associatifs français (Bucolo et al., 2019), cette étude européenne offre des perspectives de comparaisons internationales et montre en quoi les principes idéologiques qui ont participé à la construction européenne – et irrigué ses institution – ont eu une incidence majeure sur les modèles socio-économiques du tiers secteur dans l’ensemble des États membres.