Regard sur l’expérimentation sociale

Enquête auprès des porteurs de projets du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (FEJ)


Le Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (FEJ), porté par l’INJEP, finance des dispositifs expérimentaux en faveur des jeunes, dans le but de favoriser la réussite éducative des élèves, de contribuer à l’égalité des chances et d’améliorer l’insertion professionnelle, économique et sociale des jeunes en France.

Après 10 ans d’existence du FEJ, une enquête par questionnaire, prolongée par une série d’entretiens semi-directifs, a été menée en 2018 auprès d’anciens porteurs de projet dans le but de recueillir leur expérience du FEJ et de mieux comprendre les mécanismes ayant permis aux actions soutenues de se structurer et de se développer ou, au contraire, d’éclairer les motifs n’ayant pas permis à certaines actions de perdurer. Alors que les résultats évaluatifs des dispositifs expérimentaux font l’objet d’une large diffusion et valorisation, notamment dans les collections de l’INJEP, cette enquête a permis d’observer l’expérimentation FEJ du point de vue du porteur de projet, en s’attachant à mettre en lumière les différentes manières dont les porteurs définissent eux-mêmes l’expérimentation. Cette note a pour objet de regarder la place de l’expérimentation du FEJ au sein de l’activité de la structure porteuse, le couplage du projet avec son évaluation ainsi que les formes d’essaimage potentielles observées à l’issue du financement du FEJ.

Les résultats de l’enquête montrent que les apports du FEJ peuvent être de différentes natures (soutien financier, appui méthodologique, visibilité accrue, etc.) et sont susceptibles de favoriser la structuration du projet (cohésion renforcée entre acteurs d’un territoire, meilleure connaissance du public, etc.). Pour la plupart des porteurs de projet enquêtés, le dispositif a d’ailleurs perduré après l’expérimentation, tandis que ceux dont le dispositif s’est arrêté évoquent la difficulté à trouver des financements pour maintenir les actions à l’issue du soutien du FEJ. L’enquête révèle également que les résultats de l’évaluation sont d’une réelle utilité pour la poursuite de l’activité des porteurs de projet, bien que l’évaluation puisse être parfois à l’origine de malentendus, voire d’incompréhensions. Enfin, les réponses à l’enquête font apparaître que l’expérimentation FEJ favorise la familiarisation avec la culture de l’expérimentation par l’internalisation au sein de leurs structures de pratiques rigoureuses, voire de méthodes d’évaluation de leurs actions.