Séjours à l’étranger en cours d’études et conditions d’insertion des jeunes

Analyse de l’enquête Génération 2013


Depuis une dizaine d’années, le Centre d’études et de recherches sur les qualifications (CEREQ) intègre à l’enquête Génération un module de questionnement sur les expériences à l’étranger. Cette question est devenue centrale puisqu’elle est au cœur des politiques européennes du côté du marché du travail, mais aussi du côté du système éducatif avec par exemple la construction de l’Espace européen de l’enseignement supérieur et de la recherche (EEESR). Malgré cet intérêt accru pour la question des mobilités à l’étranger pendant les études, l’enquête Génération est, en France, la seule source capable de fournir des informations sur l’ampleur de ce phénomène. Les données du CEREQ permettent en effet de décrire les expériences de mobilités effectuées par les jeunes sortis au même moment sur le marché du travail et d’évaluer les effets de ces mobilités sur l’insertion professionnelle.

À partir des données de l’enquête Génération 2013 auprès de jeunes sortis du système éducatif en 2013 et interrogés trois ans après la fin de leurs études, ce rapport cherche donc à actualiser et à approfondir les re- cherches en cours sur le sujet en présentant des résultats aussi bien sur le descriptif des expériences à l’étranger que sur leurs liens avec l’insertion professionnelle des jeunes. La première partie de cet exposé consiste à décrire ces expériences et les caractéristiques des jeunes qui y ont accès. La seconde partie propose la construction d’une typologie des expériences à l’étranger en cours d’études. Dans la troisième partie, le rapport détaille les principaux indicateurs d’insertion professionnelle selon chacune des catégories de séjours à l’étranger issues des analyses précédentes. Enfin dans une dernière partie, le rapport s’intéresse aux effets des séjours à l’étranger sur l’insertion professionnelle des diplômés de niveau bac + 5 et plus.