L’engagement des jeunes : une majorité impliquée, une minorité en retrait

Jeunesses : études et synthèses n°36


Le désir d’engagement et de participation à la vie publique progresse chez les jeunes en 2015, même si on observe un retrait des formes conventionnelles de participation politique et sociale. L’investissement citoyen des jeunes est néanmoins inégal : les jeunes en retrait de la vie économique et sociale s’engagent beaucoup moins que les autres.

En savoir plus

Alors qu’on observe un recul de l’engagement des jeunes dans certaines des voies conventionnelles de participation à la vie publique (le vote, l’adhésion à un syndicat ou à un parti politique, par exemple), de nouvelles expressions d’implication dans la vie de la cité se développent chez les 18-30 ans…

En savoir plus sur l'auteur

Nelly Guisse, cheffe de projet, Sandra Hoibian, directrice du pôle Évaluation et Société (CRÉDOC) ; Francine Labadie, coordinatrice de l’Observatoire, Joaquim Timoteo, chef de la mission Observation/évaluation (INJEP).