Les jeunes vulnérables face au système d’aide publique


Ce dossier s’intéresse aux modalités de prise en charge des jeunes vulnérables en France. Dans un contexte de recomposition des Etats-providence et de redéfinition des politiques publiques de protection sociale, les cinq contributions présentées proposent des pistes de réponse.

En savoir plus

DOSSIER

  • Les jeunes vulnérables face au système d’aide publique
    Un dossier coordonné par Olivier Douard et Patricia Loncle
    Introduction
  • Les « jeunes vulnérables » : essai de définition
    Valérie Becquet

Dans quelle mesure la notion de vulnérabilité contribue-t-elle à une meilleure compréhension de la situation des jeunes ? C’est à cette question que tente de répondre cet article en confrontant les définitions et les analyses de la vulnérabilité et de la jeunesse. L’auteure souligne tout d’abord la plasticité de la notion de vulnérabilité dont la définition est discutée, puis propose une présentation des principales conclusions des travaux sur la jeunesse mettant en évidence le fait que les situations de vulnérabilité traversent la période juvénile et s’incarnent dans des configurations particulières.

  • Jeunes vulnérables : quels usages des dispositifs d’aide ?
    Virginie Muniglia, Céline Rothé

Cet article étudie l’influence des trajectoires des jeunes sur leurs représentations et leurs attentes vis-à-vis des dispositifs d’aide, les conséquences de ces représentations sur leur mode d’utilisation des dispositifs, ainsi que sur les représentations et les attitudes des professionnels à leur égard. S’appuyant sur des entretiens biographiques menés auprès de jeunes adultes en situation de précarité économique et sociale, il présente leur rapport au système d’aide à travers l’identification de trois figures de jeunes vulnérables déterminées par la nature de leurs relations familiales.

  • Systèmes locaux et action publique : l’exemple des jeunes vulnérables
    Olivier David, Éric Le Grand, Patricia Loncle

Cet article a pour objectif de présenter les politiques locales qui s’adressent à la jeunesse vulnérable dans les trois départements du programme de recherche JUVENIL (l’Ille-et-Vilaine, l’Hérault et la Seine-Saint-Denis). Ce faisant, il dresse un état des lieux des actions menées dans le cadre de ces politiques, de leurs caractéristiques communes, ainsi que de leurs différences. Il tente également de mettre en évidence les raisons des disparités de mise en œuvre en s’appuyant sur une analyse des systèmes locaux d’action publique.

  • Accompagner les jeunes vulnérables : catégorisation institutionnelle et pratiques de la relation d’aide
    Virginie Muniglia, Céline Rothé, Alain Thalineau

Cet article s’intéresse à la relation d’aide entre les jeunes et les professionnels de l’intervention sociale et présente les enjeux de la qualification des jeunes en fonction de la position des acteurs au sein de l’espace des pratiques professionnelles. Nous montrerons que les modalités de prise en charge des jeunes fluctuent selon le type d’organisation et selon les postures professionnelles adoptées. Ce travail s’appuie sur 90 entretiens menés auprès de travailleurs sociaux intervenant auprès de jeunes à propos de l’organisation de leurs pratiques professionnelles.

  • Jeunes gitans voyageurs Vulnérabilité et puissance sociale
    Olivier Douard

Les jeunes gitans voyageurs, par leur façon d’habiter le territoire sans susciter d’empreinte au sol, par le déplacement du système de normes qu’ils imposent, prennent massivement à contre-pied l’intervention sociale et éducative. Leurs vulnérabilités embrayent moins clairement que pour d’autres sur un enlisement du processus d’émancipation ou sur un déficit de puissance sociale. Elles n’en sont pas moins réelles et conduisent à s’interroger sur les stratégies professionnelles et institutionnelles qu’impose la recomposition des systèmes locaux de précarité. L’appel à des mesures dérogatoires, l’invention d’alternatives assistancielles renvoient à une forte idéologisation des situations par les acteurs locaux.

SOUS DOSSIER

La souffrance de l’autonomie
La première expérience de vie en solo des étudiants
Sandra Gaviria

L’objet de cet article est de s’interroger sur le sentiment des jeunes au moment et à la suite du premier départ de chez leurs parents. Il s’agit d’en montrer les aspects bénéfiques, positifs, valorisés par ces jeunes, comme l’autonomie et la liberté, mais aussi les aspects négatifs comme le sentiment de solitude. Lorsque la situation devient insoutenable la souffrance s’installe et certains retournent chez leurs parents. Cette analyse permet de préciser le modèle français de construction de soi où l’individu doit apprendre à être seul afin de devenir complètement autonome.

Jeunes et violence dans l’Allemagne réunifiée :
Regard différencié sur les données de la police

Bettina Severin-Barboutie

D’après les statistiques policières, la violence juvénile a augmenté considérablement en Allemagne ces deux dernières décennies. Pourtant, ni l’augmentation des chiffres ni l’image positive du passé suggérée par ces derniers ne correspondent à la réalité. L’article montre la nécessité d’une lecture différenciée des chiffres tout en analysant l’évolution de la violence juvénile en Allemagne depuis la fin des années 1990 jusqu’à nos jours.

Prendre en compte les situations non formelles d’apprentissage
Charles Calamel

En évaluant les résultats et les effets du programme Diapason sur l’intégration scolaire, culturelle et sociale des élèves primo-arrivants non francophones d’une classe d’accueil, on a constaté que le contexte didactique créé par le programme avait une influence sur le rapport au savoir des acteurs impliqués dans l’expérimentation. Les ateliers de pratique artistique conditionnent les situations non formelles d’apprentissage qui agissent sur la scolarité des élèves, mais aussi sur les pratiques professionnelles des enseignants et la créativité des artistes-intervenants.

Lectures

Comptes rendus de lecture

  • Sylvie Ayral, La fabrique des garçons. Sanctions et genre au collège, Presses universitaires de France, coll. »Partage du savoir », 2011, par Virginie Descoutures
  • Martin Goyette, Annie Pontbriand, Céline Bellot, Les transitions à la vie adulte des jeunes en dfificulté. Concept figures et pratiques, Presses de l’Université du Québec, coll « Problèmes sociaux et interventions sociales » 2012, par Jean- Pierre Augustin
  • Mathias Millet, Gilles moreau, La société  des diplomes, La dispute, coll « Etat des lieux » 2011 par Guillaumes Macher