Voter, ça les intéresse ? Participation électorale des jeunes et évolution du lien politique

Jeunesses : études et synthèses n°8


Les jeunes se désintéressent-ils des enjeux politiques liés au vote ? Quelles sont les caractéristiques de leur participation électorale et comment peuvent-elles être expliquées ? Telles sont les questions soulevées par le dernier Jeunesses : études et synthèses, édité par l’INJEP à l’heure d’échéances électorales majeures pour notre pays.

En savoir plus

Depuis l’élection présidentielle de 2002, le thème du déclin civique de la jeunesse s’articule avec celui de son abstentionnisme, symptôme supposé d’une crise du lien politique. Or, si cette montée générale de l’abstention concerne particulièrement les jeunes, note Bernard Roudet, chargé d’études et de recherche à l’INJEP et auteur de ce numéro, celle-ci ne signifie pas que le vote a perdu de sa légitimité auprès des jeunes générations. C’est tout le paradoxe d’une participation électorale des jeunes entre désaffection et fort attachement à la démocratie représentative.

En savoir plus sur l'auteur

Bernard Roudet, chargé d’études et de recherche à l’INJEP. Il travaille sur les valeurs et les comportements des jeunes et a dirigé plusieurs ouvrages collectifs, notamment Les jeunes en France (2009, INJEP/Presses de l’université Laval).