PROGRAMME

 

 

La collection des « Cahiers de l’action » consacre son dernier numéro (59) aux démarches dites d’« aller-vers » invitant à réinterroger les manières de penser l’action publique et associative. A l’occasion de sa publication, l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) organisait une conférence-débat autour des enjeux que soulève le numéro le mardi 17 janvier 2023 à Rennes.

 

 

 

Trouvant leur origine dans le champ du travail social, les démarches dites d’« aller vers » – c’est-à-dire le fait, pour les intervenants sociaux au sens large, d’aller au-devant des publics, en sortant d’une logique de guichet – ouvrent des horizons d’action et de réflexion. Sans être nouvelles, ces démarches invitent à réinterroger plus fondamentalement les manières de penser l’action publique et associative, dans un contexte marqué par la survenue d’une multitude de crises : sociale, sanitaire, écologique et démocratique.

 

Construit avec l’appui du groupe de pédagogie et d’animation sociale (GPAS) de Bretagne, ce numéro des Cahiers de l’action se donne pour ambition d’interroger les démarches d’« aller vers » en partant des pratiques. Ces démarches portent en elles, comme le mettent en évidence les différentes contributions rassemblées dans ce numéro, l’ambition de construire une relation de soutien plus « habilitante » – c’est-à-dire qui vise à développer les aptitudes de la personne soutenue – entre les divers intervenants sociaux (travailleurs sociaux, éducateurs du monde de l’éducation populaire, salariés d’association ou formateurs) et leurs publics (jeunes ruraux, étudiant·e·s, travailleur·se·s du sexe, habitant·e·s).

 

De quelle manière l’« aller-vers » permet-il de lutter contre le non-recours aux droits ? Comment cette démarche participe-t-elle à l’émancipation individuelle et collective ? Pourquoi développer un « aller-vers » numérique ? 

 

Autant de questions sur lesquelles l’INJEP vous invitait à échanger en présentiel le 17 janvier 2023, de 17h à 19h à l’Antipode de Rennes, en présence d’experts et expertes de ces thématiques :

 

  • Eric Le Grand, sociologue, consultant en promotion de la santé, professeur affilié EHESP

 

  • Jérémy Louis, chargé de mission à la Fédération des centres sociaux et socioculturels de France, auteur d’une thèse sur le pouvoir d’agir dans les centres sociaux, analysé à travers l’expérimentation des « tables de quartier »

 

  • Maxime Cottineau, représentant du réseau GPAS – Groupe de Pédagogie et d’Animation Sociale de Bretagne en lien avec le projet de développement d’un dispositif de pédagogie sociale sur le quartier de Villejean (quartier nord de Rennes)

 

Animation de la conférence-débat
Jordan Parisse et Emmanuel Porte, chargés d’études et de recherche à l’INJEP, directeurs de la collection « Cahiers de l’action »

 



PLAN